Premières images du chef de l'EI depuis 2014 : "C'est un message pour remobiliser ses troupes"

, modifié à
  • A
  • A
Abou Bakr Al-Baghdadi n'était pas apparu dans une vidéo depuis 2014. 1:26
Abou Bakr Al-Baghdadi n'était pas apparu dans une vidéo depuis 2014. © AFP PHOTO / SOURCE / AL-FURQAN - Image de propagande
Partagez sur :
Dans cette vidéo, la première dans laquelle il apparaît depuis 2014, Abou Bakr al-Baghdadi annonce que "la bataille pour Baghouz est maintenant terminée".
INTERVIEW

Le chef du groupe État islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi est apparu pour la première fois en cinq ans dans une vidéo de propagande diffusée lundi par l'organisation djihadiste. La date à laquelle cette vidéo a été tournée n'est pas connue mais Abou Bakr al-Baghdadi, chef du "califat" djihadiste autoproclamé en 2014, y déclare "la bataille pour Baghouz est maintenant terminée", en référence au dernier réduit du groupe ultraradical dans l'est de la Syrie, tombé le 23 mars 2019. "C'est une vidéo très importante", affirme sur Europe 1 Jean-Charles Brisard, président du Centre d'analyse du terrorisme (CAT).

"Il est bien vivant"

Le chef du groupe djihadiste, qui apparaît assis les jambes croisées sur un coussin, affirme que l'EI "se vengera" au nom de ses membres tués et que le combat contre l'Occident est "une longue bataille". S'adressant à trois hommes dont les visages ont été floutés, il promet d'autres actions de l'EI "après cette bataille". Il apparaît avec une longue barbe grise qui semble être teinte au henné et parle doucement, s'arrêtant quelques secondes au milieu de ses phrases. 

 

>> De 17h à 20h, c’est le grand journal du soir avec Matthieu Belliard sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"On le disait blessé, même mort, il y avait beaucoup de rumeurs et de spéculation sur sa survie. Il est bien vivant", analyse Jean-Charles Brisard. "On le voit discuter avec plusieurs lieutenants. Il se félicite des attentats commis ces derniers jours au Sri Lanka ou en Arabie saoudite", complète l'expert.

Nouvel appel au djihad

Mais le chef du "califat" autoproclamé évoque aussi la question djihadiste dans son ensemble, indique le spécialiste du terrorisme : "Il cite notamment un certain nombre de djihadistes importants tombés à Baghouz, dont Fabien Clain, qu'il désigne nommément par son nom de guerre. Il appelle à nouveau au djihad. C'est un message qui s'adresse à ses sympathisants, pour remobiliser ses troupes alors qu'un certain nombre de commentateurs disent que la menace va disparaître avec la fin territoriale du califat, ce qui est une erreur."

La chute du "califat" de l'EI a été annoncée le 23 mars après la conquête de l'ultime fief des djihadistes dans l'est de la Syrie, au terme d'une offensive des combattants arabes et kurdes des Forces démocratiques syriennes, soutenue par une coalition dirigée par les États-Unis. L'Irak avait déclaré la "victoire" sur l'EI en décembre 2017.

Première vidéo en cinq ans

Le dernier message attribué à Abou Bakr al-Baghdadi était un enregistrement audio, diffusé en août 2018. Le chef djihadiste est apparu pour la première et dernière fois en public en 2014 à Mossoul, dans le nord de l'Irak, où il a proclamé le "califat" de l'EI. Selon des spécialistes, l'homme le plus recherché au monde se terrerait dans le désert syrien.

 

Europe 1
Par Thibaud Le Meneec avec AFP