Ouragan Maria : Trump enchaîne les maladresses à Porto Rico

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le président américain a estimé que les dégâts causés par l'ouragan n'étaient "pas franchement aussi graves" que ceux commis par d'autres ouragans.

Le bilan du passage de l'ouragan Maria à Porto Rico s'établit désormais à 34 morts, plus du double du précédent décompte, a annoncé mardi un porte-parole du gouverneur de l'île, Ricardo Rossello. Le phénomène cyclonique d'une violence inédite en 90 ans sur le territoire américain est directement responsable de 19 décès, a précisé Pedro Cerame, directeur de la communication du gouverneur à Washington.

"Tu déstabilises notre budget". En visite sur l'île quelques heures plus tôt, Donald Trump a minimisé le bilan officiel, qui s'établissait alors à seize morts. "Chaque mort est une horreur, mais si vous regardez une vraie catastrophe comme Katrina et vous regardez les énormes centaines et centaines de personnes qui sont mortes et ce qui s'est passé ici (...)", a-t-il déclaré. L'ouragan Katrina a fait en 2005 plus de 1.800 morts dans la région de La Nouvelle-Orléans. "Nous avons sauvé beaucoup de vies", s'est ainsi félicité Donald Trump. Il a en outre souligné que la gestion de la crise avait entamé le budget du pays. "Je déteste te dire ça Porto Rico mais tu déstabilises notre budget", a-t-il lancé.

Si la mobilisation de Donald Trump après le passage des ouragans Harvey et Irma au Texas et en Floride a été globalement plutôt bien accueillie, celle concernant Porto Rico a été beaucoup moins consensuelle. "Nous sommes scandalisés par la lenteur et l'inadéquation de la réponse du gouvernement américain à Porto Rico", a lancé Abby Maxman, présidente de l'organisation Oxfam America.