Japon : mort de deux malades du coronavirus provenant du paquebot Diamond Princess

, modifié à
  • A
  • A
Le paquebot Diamond Princess en quarantaine au large du Japon
Deux octogénaires, issus du paquebot le Diamond Princess, en quarantaine au large du Japon, sont morts.
Partagez sur :
Les deux octogénaires, qui souffraient d'affections préexistantes et avaient été évacués du bateau, seraient les premiers cas mortels parmi les plus de 600 porteurs confirmés du virus sur le navire de croisière.

Le nouveau coronavirus a fait deux nouveaux morts. Il s'agit d'une femme et d'un homme octogénaires, issus du paquebot en quarantaine au Japon et qui avaient été contaminés, ont rapporté, jeudi, la chaîne de télévision publique NHK et d'autres médias. La confirmation de cette information par le ministère de la Santé n'a pu être obtenue dans l'immédiat. 

Ces deux victimes seraient les premiers cas mortels parmi les plus de 600 porteurs confirmés du virus sur le navire de croisière. Les deux octogénaires souffraient d'affections préexistantes et avaient été évacués du bateau les 11 et 12 février, a précisé la NHK.

621 cas répertoriés à bord du navire

Tokyo avait annoncé dans la soirée de mercredi 79 nouveaux porteurs du coronavirus à bord, ce qui porte le nombre total de cas répertoriés sur le Diamond Princess à 621, faisant de ce navire de croisière à quai dans le port de Yokohama, dans la banlieue de Tokyo, le plus grand foyer du virus hors de Chine.

Mercredi, 443 passagers ont débarqué. L'évacuation de tous les passagers devrait prendre au moins trois jours. Les croisiéristes ne présentant pas de symptômes, dont les tests se sont révélés négatifs et qui n'ont pas eu de contact avec des personnes porteuses du virus, ont débarqué tout au long de la journée, après 14 jours de quarantaine.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP