Indonésie : le bilan du séisme suivi d'un tsunami monte à 1.234 morts

, modifié à
  • A
  • A
Au moins 1.234 personnes ont été tuées après le séisme et le tsunami qui ont frappé l'île de Célèbes.
Au moins 1.234 personnes ont été tuées après le séisme et le tsunami qui ont frappé l'île de Célèbes. © ADEK BERRY / AFP
Partagez sur :
Au moins 1.234 personnes ont été tuées dans le séisme et le tsunami qui ont frappé l'île indonésienne de Célèbes. 

Le bilan du séisme suivi d'un tsunami qui a frappé vendredi l'île indonésienne de Célèbes est passé à au moins 1.234 morts, contre 844 lors d'un précédent bilan, a annoncé mardi l'agence de gestion des catastrophes. "À 13 heures (heure locale), le dernier bilan disponible est de 1.234 morts", a indiqué Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes au cours d'un point presse. La catastrophe qui a frappé vendredi la localité de Palu, où vivent 350.000 habitants sur la côte occidentale de Célèbes, a aussi fait 61.867 déplacés.

Une situation de crise. Les survivants doivent affronter la faim et la soif. Vivres et eau potable sont rares. Les hôpitaux sont submergés par le nombre de blessés. Des gens crapahutent sur les décombres à la recherche de tout ce qui pourrait être récupérable, d'autres se pressent autour de rallonges électriques dans les quelques bâtiments disposant encore de courant. D'autres encore patientent pour recevoir l'eau, l'argent ou l'essence acheminés par un convoi de l'armée.

191.000 personnes ont besoin d'une aide humanitaire. L'armée indonésienne dirige les secours mais à la suite d'un appel du président, des ONG internationales ont également dépêché des équipes sur le terrain. Le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (UNOCHA) a estimé lundi à 191.000 le nombre de personnes ayant besoin d'une aide humanitaire d'urgence, dont 46.000 enfants et 14.000 personnes âgées. Nombre d'entre elles vivent dans des régions qui ne sont pour l'heure pas au centre des efforts d'aide gouvernementaux.