Crash aérien en Ethiopie : les deux boîtes noires retrouvées

, modifié à
  • A
  • A
Au total, 157 personnes ont trouvé la mort dans le crash du Boeing 737 de la compagnie Ethiopian Airlines.
Au total, 157 personnes ont trouvé la mort dans le crash du Boeing 737 de la compagnie Ethiopian Airlines. © Michael TEWELDE / AFP
Partagez sur :
Les deux boîtes noires du Boeing 737 de la compagnie Ethiopian Airlines, qui s'est écrasé dimanche en Ethiopie, ont été retrouvées lundi.

Les deux boîtes noires du Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines qui s'est écrasé dimanche au sud-est d'Addis Abeba, faisant 157 morts, ont été retrouvées, a annoncé lundi la compagnie aérienne. La boîte noire contenant les données techniques du vol et celle enregistrant les discussions dans le cockpit "ont été retrouvées", a indiqué Ethiopian Airlines sur son compte Twitter.

Un précédent crash en Indonésie. La compagnie aérienne a annoncé lundi qu'elle avait immobilisé tous ses Boeing 737 MAX au lendemain du crash. La Chine et l'Indonésie ont pris des décisions similaires, invoquant le fait que c'est ce modèle, version remotorisée du 737, qui s'était abîmé en mer en Indonésie en octobre, entraînant la mort des 189 personnes à bord, là aussi quelques minutes après le décollage.

Des interrogations dans la communauté aéronautique. A l'époque, Jakarta n'avait pas jugé utile d'immobiliser ses appareils, même si, depuis l'accident de Lion Air, le 737 MAX suscite de nombreuses interrogations dans la communauté aéronautique. Il est particulièrement rare qu'un nouveau modèle enregistre deux accidents mortels en peu de temps. Boeing se refuse pour l'instant à prendre des mesures, se contentant juste d'envoyer des personnels pour aider à l'enquête.