Catalogne : Carles Puigdemont propose à Mariano Rajoy un délai de deux mois pour négocier

, modifié à
  • A
  • A
Carles Puigdemont a déclaré qu'il souhaitait "suspendre" le processus d'indépendance enclenché avec le référendum d'autodétermination de la Catalogne du 1er octobre © LLUIS GENE / AFP
Partagez sur :

Le président du parlement de Catalogne a adressé une lettre au gouvernement espagnol lundi dans laquelle il annonce son "souhait" de "suspendre" pour deux mois le processus d'indépendance de la région.

Le président séparatiste de Catalogne, Carles Puigdemont, annonce lundi, dans une lettre au gouvernement espagnol, son souhait de "suspendre" pendant deux mois le mandat confié par les Catalans d'aller vers un pays indépendant pour entamer un dialogue.

La suspension du mandat d'indépendance. "Pendant les deux prochains mois, notre principal objectif est de vous amener à dialoguer", écrit-il au chef du gouvernement Mariano Rajoy, après avoir évoqué la "suspension du mandat" confié par les Catalans qui ont, selon lui, voté pour l'indépendance. Carles Puigdemont répond ainsi à la question du gouvernement qui lui avait laissé jusqu'à lundi pour répondre s'il avait déclaré ou non l'indépendance. Puigdemont demande par ailleurs à rencontrer Mariano Rajoy "le plus vite possible".