Au Texas, la vague de froid polaire a provoqué des dégâts monstres

  • A
  • A
La neige a recouvert la ville d'Austin, au Texas, le 15 février. 1:26
La neige a recouvert la ville d'Austin, au Texas, le 15 février. © Montinique Monroe / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Partagez sur :
Depuis plus d'une semaine, le Texas, au sud des États-Unis d'Amérique, connaît une vague de froid historique. Au moins 58 personnes sont décédées et des millions n'ont plus accès au réseau d'eau potable ou à l'électricité. Le président Joe Biden a déclaré samedi l'état de catastrophe majeure, et devrait bientôt se rendre sur place. 

Files d'attente devant les magasins, autorités qui demandent de faire bouillir l'eau du robinet pour la débarrasser des bactéries, canalisations fissurées par la glace, stations d'épuration à l'arrêt : le froid et les températures polaires ont considérablement endommagé le réseau d'eau potable au Texas. Ce week-end, 14 millions d'habitants n'y avaient pas accès. Depuis près d'une semaine, le Texas, cet État situé au sud des États-Unis, et qui longe la frontière avec le Mexique, connaît une vague de froid historique. La pire jamais mesurée depuis 1909, relevaient nos confrères du Figaro

Au moins 58 morts, une situation dramatique dans les hôpitaux

Et depuis le début de la tempête Uri, qui a frappé la quasi-totalité du pays depuis le 13 février, le Texas compte ses morts. Le quotidien de référence outre-Atlantique, le New York Times, en dénombrait 58 ce samedi. Parmi les victimes, un petit garçon de onze ans qui a succombé dans son sommeil à une hypothermie, après que sa maison a été privée d’électricité. 

Dans les hôpitaux, la situation est dramatique. En pleine pandémie, des patients ont dû être transférés dans d'autres établissements. Le personnel soignant a dû dormir sur place, avec parfois des sanitaires inutilisables. Pour l'administrateur de l'Agence américaine d'aide d'urgence, la situation va rester précaire pendant plusieurs jours. "Les températures vont remonter et on s'attend à découvrir de nouveaux dégâts sur les canalisations quand les Texans vont rouvrir leurs robinets", explique-t-il au micro d'Europe 1. "Refaire fonctionner le réseau va prendre du temps et beaucoup d'eau devra encore être acheminé sur place", prévient-il. 

Retour progressif de l'électricité 

Progressivement, l'électricité revient elle aussi. Alors que plus de deux millions de foyers étaient plongés dans le noir mercredi, ils n'étaient plus que 60.000 ce samedi. "Les opérations sont revenues à la normale, et nous ne demandons plus de restriction d’énergie", a indiqué Ercot, le distributeur public au Texas, relevait l'AFP. De nombreuses opérations de solidarité sont organisées dans tout le pays : Alexandria Ocasio-Cortez, élue de New-York au Congrès, a collecté quatre millions de dollars qu’elle est allée elle-même distribuer aux victimes, samedi, à Houston.

Etat de catastrophe naturelle déclarée

L'État de catastrophe majeure déclaré par Joe Biden

A Washington, le président américain Joe Biden a approuvé la déclaration de catastrophe majeure pour le Texas, a annoncé samedi la Federal Emergency Management Agency, qui est chargée de gérer les situations d'urgence. "Le gouvernement fédéral a envoyé des générateurs, des couvertures, de l'eau et d'autres fournitures essentielles au Texas", a tweeté le président, avec un lien renvoyant vers une page recensant les initiatives locales pour aider la population. Joe Biden est lui-même attendu dans les prochains jours sur place, quand sa venue ne sera pas un fardeau pour les équipes sur le terrain, explique-t-on du côté de la Maison blanche. 

Europe 1
Par Alexis Guilleux, édité par Ariel Guez