Au Royaume-Uni, une rave party pour contrer Boris Johnson : "Dégagez Boris !"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La campagne bat son plein au Royaume-Uni, où les élections générales auront lieu le 12 décembre. Et pour inciter à voter contre Boris Johnson, un collectif a organisé... une rave party dans la circonscription du Premier ministre anglais. 
REPORTAGE

À l'approche du 12 décembre, date des élections générales au Royaume-Uni, la campagne s'intensifie... et prend parfois des formes originales. Les partis se mobilisent pour pousser les Britanniques à aller voter. Un collectif contre le premier ministre Boris Johnson a trouvé une idée originale pour mobiliser les jeunes : une rave party ! Ils ont loué un bus pour faire une parade, et pas n’importe où, à Uxbridge, dans la circonscription même de Boris Johnson.

"Fuck Boris !", peut-on entendre à l'approche du bus. Sur le toit du véhicule, les enceintes sont au maximum. Sur le côté du bus, un slogan donne le "la" : "Dégagez Boris !". Près de deux cents personnes chantent ou crient. Rosa, l’organisatrice, est ravie. Elle veut motiver les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales : "On sait que les jeunes ont beaucoup moins tendance à être inscrits et à voter. Il y a plus de chances qu'ils votent contre Boris Johnson. Ils ne sont pas propriétaires, ils sont pauvres. C'est important que ces gens puissent voter".

"Ce bus affiche clairement la couleur"

Dans les rues, les habitants s’arrêtent, étonnés. Certains filment la scène pendant que d’autres dansent, comme Isabelle : "Ça attire vraiment l'attention ! C'est un gros problème que les étudiants ne votent pas et on fait tout pour les y encourager. Ce bus affiche clairement la couleur et c'est peut-être ça dont on a besoin : des opinions tranchées".

Les manifestants sont convaincus, Boris Johnson peut ne pas être réélu. Ollie vote travailliste : "En 2015, il avait une majorité de 10.000 voix. En 2017, ça a diminué de moitié, 5.000 voix. Les gens ont compris ce qu’il représente et... ouais, on a une vraie chance d’y arriver !" 2.000 tracts distribués plus tard, le bus s’arrête pour un dernier concert. Selon les organisateurs, des centaines de personnes se sont inscrites sur les listes électorales.

Europe 1
Par Joanna Chabas, édité par Maxime Dewilder