Au Japon, les fans du jeu vidéo "Ghost of Tsushima" se mobilisent pour sauver un temple

, modifié à
  • A
  • A
Le temple Watatomi a subi d'importants dégâts après le passage d'un typhon. 1:36
Le temple Watatomi a subi d'importants dégâts après le passage d'un typhon. © Twitter Temple Watatomi
Partagez sur :
Un prêtre japonais qui avait lancé une cagnotte pour rénover son temple, partiellement détruit par un typhon, a eu la surprise d'observer une mobilisation massive des joueurs de "Ghost of Tsushima". Ce jeu de samouraï sorti en 2020 prend place sur l'île de Tsushima, où le temple en question est situé. Résultat : une cagnotte six fois plus élevée que prévu.

Les gamers ont du cœur et ils ne cessent de le prouver. Mobilisés régulièrement lors d'événements caritatifs, comme le ZEvent, les joueurs de jeux vidéo ont une nouvelle fois accompli une bonne action. L'histoire, rapportée par le site Famitsu, prend place au Japon, où un prêtre a lancé une cagnotte en ligne pour rénover son temple, dévasté par un typhon fin 2020. Il espérait obtenir 40.000 euros mais il en a finalement reçu… 215.000 ! À sa grande surprise, il a découvert une mobilisation massive de joueurs de Ghost of Tsushima, l'un des jeux vidéo les plus populaires de 2020.

Ghost of Tsushima a marqué les joueurs

Le temple Watatomi est situé sur l’île de Tsushima, un petit bout de terre à l’ouest du Japon. Ce n'est pas l'île la plus touristique du pays mais elle constitue le décor de Ghost of Tsushima. Sorti en juillet 2020, ce jeu relate l’invasion mongole de l’île au 13ème siècle. Le joueur incarne Jin Sakaï, samouraï déchu mais déterminé à reprendre son île aux envahisseurs. Prenant, dynamique et visuellement splendide, Ghost of Tsushima nous avait beaucoup plu à sa sortie. Depuis, le jeu a rencontré un joli succès puisqu'il s'est écoulé à plus de cinq millions d'exemplaires.

Voyant sa cagnotte gonfler anormalement vite, le prêtre du temple de Watatomi a découvert, dans les commentaires du site, des dizaines de références à Ghost of Tsushima. Soufflés par les paysages splendides représentés dans le jeu, les joueurs expliquaient vouloir rendre au temple le plaisir qu’ils ont ressenti en arpentant l’île devant leur écran de télévision. En effet, il s'agit, certes, d'un jeu de samouraï où le sang coule à flot, mais il regorge de moments contemplatifs, notamment des explorations de sanctuaires ou des phases d'observation de la nature pour composer des haïkus, les courts poèmes japonais

Le temple sera rénové pour l'été

Malgré l'abondance de temples reconstitués dans Ghost of Tsushima, le sanctuaire de Watatomi n'en fait pas partie. Mais les joueurs ont, semble-t-il, été inspiré par la philosophie zen du jeu au moment de sortir leur porte-monnaie. Le prêtre du temple n'a pas manqué de les remercier pour leur générosité. "Nous avons reçu un grand soutien de la part des joueurs du jeu Ghost of Tsushima et je pense qu'ils ont été guidés par Dieu", a-t-il écrit sur la page de la cagnotte. Au total, quelque 2.000 personnes ont fait un don.

600 x 300 (5)

© Twitter Temple Watatomi

Grâce à l'argent récolté, le prêtre a fait savoir qu'il allait pouvoir financer de plus amples réparations. Le torii, le portail traditionnel du temple, qui s'était effondré après le passage du typhon, sera remis sur pied et les bâtiments recevront un bon coup de peinture. Quant aux donateurs qui ont versé plus de 80 euros, leurs noms seront inscrits sur un monument en pierre. Les travaux commenceront en avril et devraient être terminés en août.