Après la tuerie de Las Vegas, une star de la country retrouve la scène

  • A
  • A
Jason Aldean 1280
Jason Aldean a terminé jeudi soir dans l'Oklahoma son concert entamé à Las Vegas le 1er octobre (illustration). © THEO WARGO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Jason Aldean, le chanteur country qui a vu son concert interrompu par une fusillade le 1er octobre à Las Vegas, a rendu hommage jeudi aux 58 victimes.

Il était sur scène à Las Vegas lorsque les rafales de balles ont fauché des centaines de ses spectateurs le 1er octobre. C'est en appelant à la solidarité que le chanteur country Jason Aldean vient de reprendre les concerts. Saluant "l'amour et le soutien" reçus depuis la fusillade la plus meurtrière de l'Histoire des États-Unis, Jason Aldean a rendu hommage jeudi aux 58 victimes et centaines de personnes blessées par Stephen Paddock, comptable retraité de 64 ans qui a fait feu sur 22.000 spectateurs depuis sa chambre de l'hôtel Mandalay Bay.

Continuer un concert stoppé par les balles. "Ces gens vont continuer à essayer de nous faire plier (...), de nous faire vivre dans la peur", a lancé le musicien country devant ses fans à Tulsa, dans l'Oklahoma, disant espérer que les Américains ne changeront pas leur mode de vie et continueront à assister à des concerts. "Je veux jouer pour vous le spectacle que les gens à Las Vegas étaient venus voir mais n'ont pas pu voir", a poursuivi le chanteur.

Des rescapés de la fusillade de Las Vegas se sont rendus dans l'Oklahoma pour poursuivre le concert de Jason Aldean, qui leur a rendu hommage : 

"Le meilleur pays du monde". Auteur de chansons évoquant souvent l'Amérique "oubliée" des régions rurales, Jason Aldean a dit à la foule enthousiaste : "même si parfois les États-Unis peuvent paraître vraiment divisés, peuvent donner l'impression que nous nous battons entre nous, au final ça reste le meilleur pays du monde". Jason Aldean a évité d'entrer dans le débat sur les armes ravivé outre-Atlantique après cette tuerie mais a exprimé à plusieurs reprises sa consternation.

 

45 blessés encore à l'hôpital. 
Selon un bilan actualisé vendredi par le shérif Joe Lombardo, l'auteur de la fusillade de Las Vegas a tué 58 personnes et en a blessé 546. Le shérif de Las Vegas a indiqué que 501 personnes avaient pu sortir de l'hôpital mais que 45 s'y trouvaient toujours, dont un nombre non précisé dans un état grave.