Allemagne : un violent incendie aux portes de Berlin circonscrit

  • A
  • A
Allemagne, incendie, Ralf Hirschberger / DPA / AFP 1280
Des risques d'explosions liées à la présence de nombreuses munitions de la Deuxième guerre mondiale compliquent la tâche des pompiers. © Ralf Hirschberger / DPA / AFP
Partagez sur :
L'incendie est circonscrit mais "la situation n'est pas encore apaisée", indique un porte-parole du ministère de l'Intérieur de Brandebourg. Un risque important persiste dans la zone en raison des conditions météo.

Les pompiers allemands sont parvenus vendredi à circonscrire un violent incendie de forêt, à environ 50 km au sud de Berlin, mais les autorités locales se gardaient de crier victoire en raison notamment des conditions météo. "La situation n'est pas encore apaisée", a indiqué à l'agence DPA un porte-parole du ministère de l'Intérieur du Brandebourg, la région qui entoure Berlin.

Certains habitants évacués par encore autorisés à rentrer chez eux. Les habitants d'un des trois villages évacués dans la nuit de vendredi ont pu rentrer chez eux mais ceux des deux autres ne devraient pas pouvoir le faire avant samedi en raison du risque important encore dans la zone. Ils devaient toutefois être autorisés à se rendre brièvement dans leurs habitations notamment pour y nourrir leurs animaux, a expliqué un responsable local du canton de Potsdam-Mittelmark, Christian Stein. 

Le violent incendie qui s'était déclenché jeudi s'était étendu dans la nuit de vendredi. Une forte odeur de fumée avait atteint la capitale vendredi matin, en particulier les quartiers du sud. Le feu, qui a pris dans une forêt des environs de Potsdam, a frappé une surface d'environ 400 hectares, selon les pompiers.

Les pompiers restent mobilisés ce week-end. Les opérations d'extinction du feu devraient se poursuivre tout le week-end et mobiliser quelque 440 pompiers alors qu'aucune pluie n'est attendue et que le vent ne faiblit pas et risque à tout moment de gagner en intensité. Environ 600 personnes de trois villages avaient dû être évacuées après que les flammes se sont rapprochées à une centaine de mètres de leurs domiciles.

"Nous n'avons pas pu faire reculer le feu jusqu'à présent, mais aucun bâtiment n'a été affecté", avait dit Christian Stein à l'agence DPA. Hélicoptères et même véhicules blindés équipés de lances à eau étaient réquisitionnés dans cette région qui a déjà connu de nombreux feux de forêt ces dernières semaines marquées par une sécheresse persistante.

Une situation "dramatique" lié au risque d'explosions. La tâche des pompiers était compliquée en raison des risques d'explosions liées à la présence de nombreuses munitions de la Deuxième guerre mondiale dans le sol, a indiqué le coordinateur des secours, Michael Knape, à la radio RBB. Il a qualifié la situation de "dramatique", ajoutant que plusieurs petites explosions s'étaient déjà produites.

L'incendie s'était déclaré en plusieurs endroits différents, pour des raisons encore inconnues. Christian Stein s'est refusé à spéculer sur l'origine de l'incendie mais supputé qu'il pourrait s'agir de départs volontaires de feu. La police berlinoise avait conseillé aux habitants de la capitale dans un tweet de garder portes et fenêtres fermées.