Accident sur le vol New York-Dallas : le BEA envoie deux experts

, modifié à
  • A
  • A
C'est la première fois depuis neuf ans qu'un mort est à déplorer sur un vol commercial américain.
C'est la première fois depuis neuf ans qu'un mort est à déplorer sur un vol commercial américain. © DOMINICK REUTER / AFP
Partagez sur :
Deux experts du BEA se rendent jeudi aux Etats-Unis pour enquêter sur le vol New York-Dallas, dont l'accident a fait un mort.

Deux experts du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), autorité responsable en France des enquêtes de sécurité dans l'aviation civile, seront aux Etats-Unis jeudi, après la défaillance de moteur d'un Boeing 737 de la compagnie américaine Southwest qui a brisé un hublot et fait un mort sur un vol New York-Dallas, a annoncé le BEA mercredi. "Deux personnes seront sur place demain matin (jeudi). Nous sommes concernés par cette enquête car le moteur est de conception franco-américaine, (le fabricant CFM International, ndlr) c'est une coentreprise entre les sociétés General Electric et Safran", a expliqué Sébastien Barthe, le responsable de la communication du BEA.

"Défaillance de moteur". "C'est une enquête qui est dirigée par le NTSB, notre homologue américain, mais nous y participons en tant que représentant accrédité", a-t-il précisé. Peu après le décollage de l'avion de New York, mardi, le moteur CFM 56 de l'appareil a connu une défaillance qui a brisé un hublot et causé la mort d'une passagère. "Nous pensons que des parties du moteur se sont détachées", a indiqué lors d'un point de presse Robert Sumwalt, président du NTSB, qualifiant l'accident, à ce stade, de "défaillance de moteur". C'est la première fois depuis neuf ans qu'un mort est à déplorer sur un vol commercial américain.