À Detroit, New York ou Hollywood, les fans rendent hommage à Aretha Franklin

, modifié à
  • A
  • A
Les hommages de fans se sont multipliés aussi à Hollywood.
Les hommages de fans se sont multipliés aussi à Hollywood. © MARK RALSTON / AFP
Partagez sur :
Dès l'annonce de sa mort jeudi, les fans d'Aretha Franklin ont spontanément rendu hommage à la "reine de la soul", notamment à Détroit où elle a passé son enfance. 
EN IMAGES

Dans les rues de Detroit, sur Hollywood Boulevard, ou sur les façades de music-hall de New York, une pluie d’hommages est rendue vendredi à Aretha Franklin, au lendemain de sa mort à 76 ans des suites d’un cancer du pancréas. La "Reine de la soul", telle qu’elle était surnommée, a notamment été célébrée à Détroit, où elle a passé toute son enfance et où elle s'est éteinte jeudi.

Mémorial improvisé devant son église à Detroit. La New Bethel Baptist Church, l'église dans laquelle officia le père d’Aretha Franklin comme pasteur de 1946 à 1979, s'est transformée en lieu de recueillement dès jeudi soir. Des anonymes sont venus déposer fleurs, ballons ou ours en peluche. Aretha Franklin a chanté pour la première fois dans cette église, faisant ses gammes dès 9 ans en chantant du gospel.  

eglmise

Un mémorial a été improvisé à l'entrée de la New Bethel Baptist Church, à Detroit, après l'annonce du décès d'Aretha Franklin. ©TIMOTHY A. CLARY / AFP

binyles

Une fan d'Aretha Franklin montre à une radio locale ses vinyles de la diva de la soul, devant l'église. ©BILL PUGLIANO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Depuis l’annonce de son décès, une sono diffuse les plus grands tubes de la diva afro-américaine devant l'église en béton. Les fans se recueillent, se prennent en photo, et se mettent à danser sur les plus grands airs d’Aretha Franklin. À l’intérieur de l’église aussi, les prières fusent.

Même les voitures qui passent devant le mémorial improvisé au pied de l’église ou qui circulent dans les rues de Detroit passent en boucle ses tubes planétaires, comme le montrent ces vidéos de journalistes de Radio Canada :

Une ville en deuil. Née à Memphis, dans le Tennessee, Aretha Franklin avait déménagé enfant à Detroit. "Elle vous montrait toujours du respect. Quand vous veniez vers elle, elle vous laissait l'embrasser et elle vous parlait toujours, avec un sourire sur son visage", a confié à l’AFP le pasteur Charles Turner, dont le père était un administrateur de l'église. Au-delà de la New Bethel Baptist Church, les rues de Detroit se sont elles aussi parées d’hommages à la reine de la soul... jusqu'aux marches du métro. Le décès d'Aretha Franklin a également été annoncé jeudi par les haut-parleurs de l'usine automobile de Detroit, surnommée "Motor City" en raison des liens forts de la ville avec l’industrie automobile.

metro

La station de métro Franklin Street, à Detroit, affichait dans ses escaliers "Aretha me fait sentir comme une femme naturelle", reprenant ainsi le titre d'un de ses tubes phares. ©ANGELA WEISS / AFP

Hollywood et New York pleurent la diva de la soul. Et bien au-delà de Detroit, les manifestations spontanées se sont multipliées partout outre-Atlantique depuis l'annonce de son décès. Sur Hollywood Boulevard notamment, à Los Angeles, les badauds se sont arrêtés autour de l’étoile d’Aretha Franklin pour y déposer des fleurs et des bougies, récitant des prières. L’Apollo Theater, à New York, a également rendu un dernier hommage à celle qui se produisait entre ses murs dans les années 1960 et 1970, affichant sur sa façade : "Rest in peace (repose en paix, ndlr) Aretha Franklin". 

hollywood

On ne distingue plus l'étoile d'Aretha Franklin sur Hollywood Boulevard, tellement les marques d'affection se sont multipliées depuis jeudi soir. ©CHRIS DELMAS / AFP

éapollo

L'Apollo Theater, antre de la musique afro-américaine à Harlem, a vu Aretha Franklin s'y produire dans les années 60 et 70. ©DIA DIPASUPIL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Funérailles et commémorations. L'agente de longue date d’Aretha Franklin, Gwendolyn Quinn, a annoncé que la date et le lieu des funérailles ne seraient pas communiqués avant le début de la semaine prochaine. Le maire de Detroit, Mike Duggan, a lui promis que de nombreux événements seraient organisés dans la ville pour rendre hommage à cette étoile de la musique américaine, notamment au sein de la New Bethel Baptist Church. Fox 2 Detroit rapporte aussi que la dépouille de la Reine de la soul sera exposée pendant deux jours au musée d’Histoire afro-américaine de Detroit. Et un concert commémoratif est aussi en préparation.