Washi : fosses communes pour les victimes

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Les Philippines s'apprêtaient lundi à inhumer dans des fosses communes les victimes de la tempête Washi qui a fait ce week-end plus de 900 morts et des dizaines de milliers de sans-abri dans les régions parmi les plus pauvres du pays, dans le sud de l'archipel. Washi, qui a frappé les côtes philippines à partir de vendredi soir, a provoqué la mort de 927 personnes, selon un bilan publié dans la soirée par l'Organisme national de prévention des catastrophes.

"927 morts. Nous avons cessé de compter les disparus", a déclaré Benito Ramos, le responsable de cet organisme dans un bref communiqué. Le précédent bilan du gouvernement philippin faisait état de 662 morts et de 82 personnes portées disparues lundi en fin de journée. La Croix-Rouge avait annoncé la mort de 713 personnes. La plupart des décès se sont produits dans les ports de Cagayan de Oro et d'Iligan sur l'île de Mindanao, une des régions les plus pauvres des Philippines, théâtre de rébellions séparatistes, et la plus durement touchée par la tempête.