Tunisie : un gouvernement "équilibré" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Invité d'Europe 1 Soir, le nouveau ministre tunisien du Développement régional, Najib Chebbi, a vanté lundi la composition du nouveau gouvernement de son pays. "Je pense que c’est une équipe de coalition nationale", un gouvernement "équilibré dans sa composition", a-t-il introduit. "Tous les ministres régaliens sont des ministres connus pour leur probité", a estimé le ministre. "Il s’agit de rétablir l’indépendance de la justice", a insisté Najib Chebbi, qui faisait partie de l'opposition du temps du président Ben Ali.

"Le programme déclaré et les mesures vont dans le sens d’élections libres, en présence d’observateurs internationaux", a-t-il souligné. "Les médias sont déjà libres. Les prisonniers politiques ont été libérés aujourd’hui", a précisé le ministre, qui a également annoncé la préparation d'une loi "d’amnistie générale".

Najib Chebbi a en outre refusé de se prononcer quant à une éventuelle candidature à la prochaine élection présidentielle. "Il est un peu tôt pour le dire, mon parti dira qui le représentera", a ainsi développé le ministre. Pour l'heure, il dit s'être saisi d'un ministère "en mémoire de ce jeune qui s’est immolé car il faisait partie d’une région exclue", refusant l'idée d'un gouvernement "passe-temps".