Syrie: Paris dénonce un "déni de réalité"

  • A
  • A
Partagez sur :

La France a dénoncé lundi "le déni de réalité" du discours samedi du président syrien Bachar al-Assad et demandé une nouvelle fois son départ du pouvoir. "Les propos de Bachar el-Assad illustrent à nouveau le déni de réalité dans lequel il s'est muré pour justifier la répression du peuple syrien", a affirmé dans une déclaration Philippe Lalliot, porte-parole du Quai d'Orsay.

"Ces déclarations qui interviennent peu après la publication par les Nations unies d'un rapport mettant en lumière les exactions commises par son clan, ne trompent personne", a-t-il ajouté. "Le départ de Bachar el-Assad reste une condition incontournable de la transition politique, comme le rappelle la Coalition nationale syrienne" (opposition), a poursuivi Philippe Lalliot.

Bachar al-Assad a proposé dimanche un plan "politique" impliquant son maintien au pouvoir, une solution aussitôt rejetée par l'opposition.