Russie : Mireille Mathieu crie à la censure

  • A
  • A
Partagez sur :

La chanteuse de variété française Mireille Mathieu a dénoncé mercredi la censure d'une chaîne de télévision russe, lui reprochant de ne pas avoir diffusé dans son intégralité une interview sur le groupe de punk rock russe Pussy Riot, ce que conteste la chaîne.

Dans l'entretien publié mercredi sur le site de la chaîne moscovite TV Tsentr, Mireille Mathieu déclare qu'une église "n'est pas un lieu pour manifester" mais un "lieu de recueillement" et que les jeunes femmes des Pussy Riot ont commis un "sacrilège" en y organisant une action anti-Poutine.

Plus tard dans la journée, Mireille Mathieu a publié un communiqué dans lequel elle tient à préciser que "l'interview sur la chaîne russe n'a pas été diffusée dans son intégralité", affirmant que la fin de l'entretien où elle sollicite "l'indulgence" pour les Pussy Riot a été supprimée. La question posée par la journaliste était, "En tant que croyante, comment considérez-vous l'action des Pussy Riot ?", et selon le communiqué, Mireille Mathieu a répondu : "Je pense que ces jeunes filles ont été un peu inconscientes, car choisir une église n'est pas un lieu pour pouvoir manifester, on peut toujours manifester autrement, une église étant un lieu de recueillement, c'est un sacrilège. En tant que femme, artiste et chrétienne, je demande l'indulgence pour ces trois jeunes filles", selon le communiqué de la chanteuse.

Europe 1
Par Europe.1fr avec AFP