Pas de libération pour 3 ex-Khmers rouges

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le tribunal international de Phnom Penh a rejeté jeudi les demandes de remise en liberté de trois des principaux leaders du régime khmer rouge, dans l'attente de leur procès pour génocide qui devrait commencer avant le mois de juin. Il a estimé que leur maintien en détention était nécessaire pour éviter leur fuite.

Agés de 78 à 85 ans, les accusés sont poursuivis pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide.