Lady Gaga censurée en Chine

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La Chine a interdit aux sites de musique en ligne de diffuser une centaine de chansons, notamment de stars internationales comme Lady Gaga et le groupe Backstreet Boys. L'annonce a été faite jeudi par le ministère de la Culture. Objectif ? Mettre de "l'ordre" dans le marché de la musique sur Internet, qui doit être expurgé des chansons "qui portent préjudice à la sécurité de la culture d'Etat", selon les dires du ministère. Le tout sans plus d'explications.

Parmi les chansons visées : The Edge of Glory, Hair, Marry the Night et Bloody Mary de l'Américaine Lady Gaga, mais aussi des titres des Backstreet Boys, de la chanteuse américaine de R&B Beyonce Knowles, des Canadiens Simple Plan et du groupe britannique Take That sont également sur la liste publiée de chansons à bannir de la Toile, sur laquelle pèse une forte censure en Chine. Des artistes asiatiques sont aussi concernés comme la Taïwanaise Chang Hui-mei, en délicatesse avec Pékin depuis qu'elle a chanté l'hymne taïwanais à l'inauguration de l'ancien président Chen Shui-bian, en 2000.