Italie : l'UE surveillera les réformes

  • A
  • A
Partagez sur :

L'Union européenne a salué dimanche soir la désignation de l'ancien commissaire européen Mario Monti pour succéder à Silvio Berlusconi, tout en assurant qu'elle continuerait à surveiller les efforts de l'Italie pour diminuer sa dette colossale.

Sa nomination "est un nouveau signal encourageant (...) de la part des autorités italiennes, qui manifestent leur détermination à surmonter la crise actuelle", ont estimé le président de la commission José Manuel Barroso et le président de l'UE Herman Van Rompuy.