Crainte d'un monopole sur le livre numérique

  • A
  • A
Partagez sur :

L'éditeur Macmillan a expliqué mercredi qu'il avait refusé de transiger avec les autorités américaines, qui l'accusent d'entente sur les prix des livres numériques avec des concurrents et avec Apple, de peur de remettre le distributeur Amazon en situation de "monopole".

"Les termes (d'un accord) exigés par le ministère de la Justice étaient trop durs", a expliqué le directeur général de Macmillan John Sargent, dans un message publié sur le blog du syndicat d'écrivains Authors' Guild.

"Après examen attentif, nous sommes parvenus à la conclusion que les termes auraient permis à Amazon de retrouver la situation de monopole qu'il était en train de construire avant que nous passions" au modèle de rémunération négocié avec Apple, a ajouté John Sargent.