Corées: Pyongyang défend son attaque

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La Corée du Nord a défendu jeudi l'attaque menée fin novembre contre une île sud-coréenne qui avait fait 4 morts et 18 blessés et déclenché une riposte du Sud, rejetant une fois de plus la responsabilité sur Séoul. De nouveau, Pyongyang affirme avoir réagi à un exercice militaire naval que l'armée sud-coréenne menait dans cette zone frontalière sensible, théâtre de plusieurs incidents graves au cours des dernières années. Selon Pyongyang, le Sud avait tiré des "milliers d'obus" dans les eaux nord-coréennes durant cet exercice.