4 ex-dirigeants khmers rouges face à la justice

  • A
  • A
Partagez sur :

Les quatre anciens plus hauts dirigeants khmers rouges encore en vie se sont présentés lundi devant le tribunal soutenu par les Nations unies pour le procès des crimes du régime khmer rouge, l'un des chapitres les plus sombres de l'histoire du XXe siècle. Les prévenus, octogénaires infirmes aujourd'hui, appartenaient au premier cercle du "frère numéro un" Pol Pot, le dirigeant ultramaoïste mort en 1998.

L'idéologue et "frère numéro deux" Nuon Chea, l'ancien président Khieu Samphan, l'ancien ministre des Affaires étrangères Ieng Sary et son épouse Ieng Thirith, ancienne ministre des Affaires sociales, sont inculpés de crimes contre l'humanité, crimes de guerre et génocide. La "révolution khmer rouge" a provoqué la mort de 1,7 million de personnes, un cinquième de la population cambodgienne, sous les coups, la torture, ou encore de faim et d'épuisement entre 1975 et 1979.