Lieu de pèlerinage risqué, le célèbre bus d'Into the Wild disparaît de la circulation

  • A
  • A
C'est par hélicoptère que la garde nationale à transporté le "Magic Bus" d'Into the Wild, jeudi dernier. 1:14
C'est par hélicoptère que la garde nationale à transporté le "Magic Bus" d'Into the Wild, jeudi dernier. © AFP PHOTO / ALASKA ARMY NATIONAL GUARD / SGT. SETH LACOUNT
Partagez sur :
Devenu mythique grâce au film Into the Wild de Sean Penn, le "Magic Bus" a été retiré de la nature en Alaska. Le parcours pour le visiter était devenu trop dangereux pour les touristes.

Un peu rouillé et quelque peu vétuste, le mythique bus d'Into the Wild s'est majestueusement envolé dans le ciel de l'Alaska, jeudi dernier. Hélitreuillé par la garde nationale de son lieu naturel reculé de l'État du grand nord américain, le "Magic Bus" était devenu un lieu de pèlerinage pour tous les adorateurs de liberté et d'aventure. Mais l'accès au véhicule avec la traversée de la rivière Teklanika est devenue une aventure trop périlleuse pour les nombreux touristes bien décidés à l'atteindre depuis presque dix ans.

Un bus devenu mythique 

Ces pérégrinations avaient débuté en 2007, lorsque Sean Penn avait adapté au cinéma un livre qui retrace la vie d'un jeune américain, Christopher McCandless (joué par Emile Hirsch), parti en pleine nature, seul, par rejet de la société moderne en 1992. Il était parti découvrir les montagnes enneigées et s'était installé dans un bus abandonné avant d'y rester une centaine de jours. Empoisonné après avoir malencontreusement avalé une graine toxique, sans aucune assistance possible, faible et sans nourriture, il fut finalement retrouvé mort dans ce bus, utilisé par la suite dans le film.

Une quinzaine d'opérations de sauvetage entre 2009 et 2017

Devenu depuis un lieu très touristique, nombre de randonneurs se pressaient pour apercevoir le bus. Plus de dix ans plus tard, les autorités ont finalement décidé de l’enlever. Avec le temps, sa visite s'est avérée très dangereuse. Dernièrement, une jeune femme est décédée en essayant de rejoindre ce bus. Au total, plus d'une quinzaine d'opérations de sauvetage ont été comptabilisées entre 2009 et 2017. L'avenir du bus est désormais en suspens. Il devrait quoi qu'il arrive quitter la nature pour être exposé dans un musée.

Europe 1
Par Baptiste Denis