Trois migrants érythréens secourus dans le port de Calais

, modifié à
  • A
  • A
A 21h, les services du lamanage du port ont récupéré in extremis dans l'eau les trois migrants, âgés d'une vingtaine d'années.
A 21h, les services du lamanage du port ont récupéré in extremis dans l'eau les trois migrants, âgés d'une vingtaine d'années. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Au moment de leur sauvetage lundi à 21h, ils essayaient de rejoindre à la nage un ferry en partance pour Douvres, en Angleterre. 

Trois jeunes migrants érythréens ont été secourus lundi soir dans le port de Calais alors qu'ils tentaient de rejoindre à la nage un ferry en partance pour Douvres, en Angleterre, a-t-on appris auprès des secours.

Hospitalisés tous les trois. A 21h, les services du lamanage du port ont récupéré in extremis les trois migrants, âgés d'une vingtaine d'années. Ces derniers ont ensuite été hospitalisés, l'un d'eux souffrant de grave hypothermie.

Seulement à 30 km de l'Angleterre. Environ 30 kilomètres séparent le cap Gris-Nez, en France, des côtes anglaises, une zone que des migrants tentent régulièrement de traverser.

Des tentatives de traversée qui se multiplient. Depuis octobre, ces tentatives de traversée se sont multipliées malgré le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la faible température de l'eau. La préfecture maritime s'alarme de ce phénomène, peut-être lié à l'approche du Brexit.