Manche : un "gilet jaune" en garde à vue après avoir giflé une gendarme

  • A
  • A
La préfecture de la Manche a dénoncé un acte "intolérable".
La préfecture de la Manche a dénoncé un acte "intolérable". © PASCAL PAVANI / AFP
Partagez sur :
Après qu'elle ait décliné son identité, une gendarme en repos a été giflée à plusieurs reprises par un homme sur un rond-point tenu par des "gilets jaunes", à Cherbourg.

Un "gilet jaune" a été placé en garde à vue vendredi soir pour avoir giflé une gendarme sur un rond-point de Cherbourg, révèle France 3 samedi. L'incident s'est produit après que la gendarme, qui était en repos, ait déclinée son identité. Elle aurait reçu plusieurs gifles.

En réaction, la préfecture de la Manche a publié un tweet samedi matin pour dénoncer un acte "intolérable" et "inacceptable", commis par un individu "défavorablement connu des services de police". Le préfet appelle à la "responsabilité" et "au respect des autres", et assure que "ces actes ne resteront pas impunis".

Les "gilets jaunes" sont mobilisés samedi dans toute la France pour le 11ème samedi consécutif.

Les + lus