INFORMATION EUROPE 1 - Cinq "gilets jaunes" interpellés dans le train près d'Orléans, les bras chargés d'objets volés

, modifié à
  • A
  • A
Champs-Elysées, pillage, gilets jaunes, acte 18, hugo boss, Zakaria ABDELKAFI / AFP
Les "gilets jaunes" interpellés avaient en leur possession des vêtements de marque Hugo Boss, l'une des enseignes pillées samedi sur les Champs-Elysées. © Zakaria ABDELKAFI / AFP
Partagez sur :
Un groupe de cinq "gilets jaunes, quatre femmes et un homme, ont été arrêtés alors qu'ils rentraient de Paris les bras chargés d'objets, vraisemblablement dérobés lors des pillages de magasins sur les Champs-Élysées, samedi.
INFO EUROPE 1

Cinq "gilets jaunes" ont été interpellés samedi soir en gare des Aubrais, près d'Orléans, en possession d'objets sans doute issus des pillages sur les Champs-Élysées un peu plus tôt dans la journée, selon les informations recueillies par Europe 1.

Des vêtements Hugo Boss, une cafetière Nespresso… C'est un passager du train, parti de la gare d'Austerlitz, qui a appelé la police, après avoir entendu plusieurs personnes se vanter d'avoir sur elles des objets dérobés lors de l'"acte 18" du mouvement, à Paris. À leur passage en gare des Aubrais, les suspects – quatre femmes et un homme, âgés de 27 à 58 ans et originaires de Montluçon, dans l'Allier – ont été arrêtés. Sur eux, les policiers ont découvert une cafetière Nespresso, une dizaine de vêtements Hugo Boss et Celio, et un collier Swarovski.

Les quatre femmes étaient jusque-là inconnues de la justice. L'homme était quant à lui connu pour conduite sous l'emprise de l'alcool. En garde à vue, ils ont déclaré avoir trouvé ces objets par terre. Ils seront jugés le 3 juin pour recel. La peine encourue pour ce type de délit est de cinq ans de prison.

Europe 1
Par Pierre de Cossette, édité par Anaïs Huet