Victime d'une overdose chez un diplomate

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

- Le corps sans vie d'une femme de 26 ans, de nationalité française, a été découvert, samedi en fin d'après-midi, au domicile du Premier secrétaire de l'ambassade d'Afrique-du-Sud, à Paris

La jeune femme avait participé à une fête dans la nuit de vendredi à samedi. L'"after", rassemblant une demi-douzaine de personnes, s'était ensuite terminé au domicile du diplomate.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la jeune femme, "fatiguée", est allée se coucher en début d'après-midi. Ses amis ont constaté quelques heures plus tard qu'elle ne respirait plus. Les secours appelés sur place n'ont pas réussi à la ranimer.

D'après les autres participants de la fête, la jeune femme avait consommé de la drogue, notamment de la cocaïne.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête et la police judiciaire a été chargée d'établir les causes de la mort mais aussi de déterminer la provenance de la drogue. 

Le Premier secrétaire de l'ambassade d'Afrique-du-Sud est protégé par son immunité diplomatique. Il n'a pas encore été entendu par les enquêteurs mais, selon les informations d'Europe 1, il aurait fait savoir qu'il était prêt à répondre à leurs questions.

Une source judiciaire a indiqué à Europe 1 qu'une autopsie et des examens toxicologiques seront pratiqués lundi. Selon la même source, "il n'y a aucune raison, à ce stade, de placer qui que ce soit en garde à vue". 

Les + lus