Méningocoques: décès d'une ado vaccinée

  • A
  • A
Partagez sur :

La lycéenne de 15 ans décédée samedi matin d'une infection invasive à méningocoques avait pourtant été vaccinée, a indiqué vendredi l'Agence régionale de santé (ARS) de Haute-Normandie qui précise qu'un tel cas de figure était "un événement très rare".

"L'apparition d'une forme grave de la maladie après une vaccination est un événement très rare", a indiqué l'ARS dans un communiqué. Cette jeune fille originaire de la région de Blangy-sur-Bresle (Seine-Maritime) est décédée à Amiens (Somme) d'un pulpura fulminans, la forme la plus grave de ces infections invasives à méningocoques.

Les analyses biologiques ont permis de déterminer quel était le germe en cause, contre lequel une campagne de vaccination avait été lancée en 2006 dans la région de Dieppe où se situe Blangy-sur-Bresle.