Affaire Tron : une garde à vue levée (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Georges Tron, l'ancien secrétaire d’Etat chargé de la Fonction publique, entendu depuis lundi dans le cadre de l’enquête sur des accusations d’agressions sexuelles et de viols par deux anciennes employées de la ville de Draveil dont il est le maire, va passer une seconde nuit en garde à vue, selon les informations recueillies par Europe 1.

La maire-adjointe aux affaires culturelles de Draveil est elle aussi toujours interrogée. Elle est soupçonnée de complicité dans ce dossier.

En revanche, la troisième personne qui était placée en garde à vue dans cette affaire, une autre collaboratrice de Georges Tron, a été remise en liberté mardi après-midi.