Accident tram-voiture : la fillette toujours dans un état grave

  • A
  • A
Partagez sur :

Le pronostic vital de la plus jeune des victimes d'un accident entre un tramway et une voiture, qui a fait quatre blessés graves samedi à Saint-Denis, était toujours engagé dimanche soir, a indiqué le parquet de Bobigny. "Seule la plus jeune, âgée de 5 ans, présente encore un pronostic vital engagé. Son frère et les deux adultes vont bien.

La conductrice est audible et pourra bientôt être interrogée", a déclaré à l'AFP une source au parquet, sans préciser la nature des blessures des quatre passagers du véhicule. Deux soeurs, âgées de 27 et 38 ans, ainsi que les enfants de l'une d'elles, un garçon et une fille âgés de 11 et 5 ans, ont été victimes samedi vers 20 heures d'une violente collision avec un tramway de la ligne T1 à la station Cosmonautes entre les communes de Saint-Denis et La Courneuve, en Seine-Saint-Denis.

Le choc, qui s'est produit au niveau d'une intersection, a broyé l'arrière du véhicule, une Polo blanche immatriculée dans l'Oise. Les services de secours avaient rapidement dû procéder à la désincarcération des passagers.Le machiniste du tramway, qui avait légèrement déraillé après l'impact, avait été choqué mais aucun voyageur n'avait été blessé. L'homme, dont "les premiers dépistages étaient négatifs, tant pour l'alcool que pour les stupéfiants", a pu être entendu dimanche après-midi. "Il n'y a eu qu'une audition partielle, mais, selon lui, la conductrice de la voiture aurait fait un demi-tour et percuté le tramway", a déclaré la source au parquet. "Les investigations se poursuivent. Il reste à déterminer les circonstances de l'accident, à savoir pourquoi elle a voulu faire demi-tour et étudier la signalisation pour voir si elle avait le droit", a-t-elle ajouté.L'enquête a été confiée à la Sûreté territoriale de la Seine-Saint-Denis et à la Brigade de répression de la délinquance à la personne pour comprendre les circonstances de l'accident.

L'association d'aide aux victimes SOS-Victimes 93 a été saisie pour soutenir les victimes blessées et leurs proches, ainsi que le conducteur du tramway et les passagers qui étaient présents lors de l'accident. La trafic, interrompu samedi soir sur la ligne T1 qui va de Noisy-le-Sec à Asnières, a repris normalement dimanche matin.Le 19 décembre, à Nantes, un tramway avait percuté une voiture, qui avait tourné malgré le feu rouge signalant l'arrivée d'une rame. Le conducteur du véhicule avait été tué sur le coup.