Trophée de la Solidarité Europe 1 avec Clarins 2020 : pour une société plus juste

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Dans le cadre des Trophées de l’Avenir, Europe1 récompense les entreprises, associations ou collectivités pour leur audace, leur innovation et leur côté visionnaire. 43 nommés sont en lice dans huit catégories différentes : l’alimentation, l’éducation, la mobilité, les collectivités locales, l’environnement, la solidarité, la santé et le coup de cœur des auditeurs. On vous présente, ici, les 5 startups nommées dans la catégorie Solidarité avec le groupe Clarins.

A travers l’engagement et l’entraide, ils ont choisi d’agir pour une société plus juste et plus humaine. Ils accompagnent au quotidien les difficultés de tout à chacun avec des solutions et un accompagnement sans retour. 5 startups et associations sont nommées dans la catégorie Solidarité dans le cadre des Trophées de l’Avenir Europe 1 2020.

Pour connaître les vainqueurs des Trophées de l’Avenir 2020, rendez-vous le 27 janvier prochain.

 

Wheeliz : Location de voitures aménagées pour les personnes en fauteuil

Charlotte de Vilmorin, en fauteuil depuis toujours, a eu l’idée de créer Wheeliz alors qu’elle devait prendre le train pour se rendre au mariage d’une amie dans le Sud de la France. Mais malheureusement, elle n’avait aucune solution pour faire les derniers kilomètres du train jusqu’au lieu du mariage.

Charlotte de Vilmorin, Fondatrice et Présidente de Wheeliz : "J’ai dû me résoudre à rester chez moi, je me suis rendue compte que le plus grand parc de voitures aménagées était chez les particuliers ! Et en mutualisant l’ensemble de ce parc on permettrait aux personnes en fauteuil à cause d’un handicap mais aussi à cause de l’âge de retrouver leur mobilité grâce à un réseau solidaire !" C’est ainsi qu’est né Wheeliz, le premier site collaboratif de location de voitures aménagées pour les personnes en fauteuil. Aujourd’hui le site permet à près de 15 000 personnes à mobilité de partir en weekend ou en vacances comme tout le monde, et de se déplacer librement grâce à l’économie collaborative.

Pour en savoir plus : www.wheeliz.com/fr

 

Café Joyeux : Restaurants solidaires qui forme et emploie des personnes avec handicap mental

En décembre 2017, naît le premier restaurant solidaire Café Joyeux qui entend former et employer des personnes majoritairement atteintes de trisomie 21 ou de troubles cognitifs comme l’autisme. Cette joyeuse maison entend construire un modèle rentable, faire de la différence une force et se veut être une entreprise ordinaire. A l’issue d’une formation, les équipiers joyeux intègrent les Cafés Joyeux en CDI. En fonction de leurs capacités, et toujours encadrés par des managers bienveillants, ils occupent différents métiers de la restauration : accueil, caisse, cuisine, service en salle. Une 4ème ouverture est prévue début 2020 à Bordeaux, s’en suivra de Lille, Lyon, Tours et Versailles. Pour continuer cette mission, ils ont imaginé et produit leur propre marque de café. Une activité de sélection, torréfaction et distribution d’un café solidaire, en grains, capsules (compatible Nespresso®) et moulu, sous la marque “Joyeux, servi le cœur”, est disponible en vente directe sur leur site et dans les cafés-restaurants. Le café joyeux est un “café de spécialité” assemblé par une Meilleure Ouvrière de France, torréfié à Strasbourg et conditionné par 30 personnes avec handicap à Paris.

Yann Bucaille-Lanrezac, fondateur de Café Joyeux : "En achetant notre café, vous entrez dans un cercle vertueux. Un geste simple, qui de chez vous ou au sein de votre entreprise permet de contribuer à cette mission ; proposer toujours plus de travail à des personnes fragilisées et prouver que le handicap a sa place en milieu ordinaire."  

Pour en savoir plus : www.cafejoyeux.com/

 

CLARINS

"Clarins, un Groupe qui donne du sens à la beauté pour embellir l’avenir" 

S’engager à respecter l’homme et la nature, contribuer à la protection de la biodiversité, entretenir des relations équitables avec tous ses partenaires, agir en entreprise citoyenne dans les domaines de la santé, de l’éducation ou de l’aide aux enfants, développer des produits et services innovants dans le cadre de process industriels toujours plus économes en ressources : chaque jour, Clarins s’engage pour les générations futures.

C’est aussi le sens de l’engagement du Groupe Clarins aux côtés d’Europe 1 pour les Trophées de l’Avenir.

 

Ernesti : Connecte les aidants familiaux pour leur proche en perte d’autonomie à des étudiants en santé

Ernesti connecte les aidants familiaux recherchant une présence de nuit pour leur proche en perte d’autonomie à des étudiants en santé. Ces étudiants en formation médicale ou paramédicale viennent alors passer toute la nuit (20h – 8h) au domicile de l’Accompagné. N’effectuant ni soin ni ménage, ils assurent le plus important : une présence humaine bienveillante, rassurante et sécurisante. Ernesti rassemble déjà plus de 2000 étudiants en santé sur les 15 plus grandes villes de France, et a pour objectif d’être présent sur tout le territoire en 2020.

Quentin Zakoian, Président et fondateur d’Ernesti : "Les nuits sont de véritables casse-têtes pour les aidants familiaux. Dès que des problèmes de chutes et d’angoisses apparaissent les nuits, il n’y a souvent pas d’autres choix que de réaliser l’entrée en institution de leur proche – ce que beaucoup ne souhaitent pas. Nous proposons avec Ernesti une alternative."

Pour en savoir plus : https://ernesti.fr/

 

Garde ton corps : Application qui diminue les risques d’agressions physiques

Le concept d’application mobile "Garde ton corps" sécurise les femmes et diminue les risques d’agressions lors de déplacements en centre-villes. Il rassemble une application mobile géo-localisée et un dispositif déployé dans le réseau urbain. Le but de cette application est de mettre le numérique au service des ci­toyens de la ville, engagés dans une certaine idée du bien commun.

 "Garde ton corps", c’est trois services :

  1. "Je rentre !" :  Un service de géolocalisation des déplacements, transmis à des personnes de confiance, choisies par l’utilisatrice. Un système d’alarme se déclenchera sur son téléphone si l’utilisatrice semble rencontrer un problème ou si sa direction change de manière significative. Si l’alarme n’est pas coupée, un sms sera envoyé à ses contacts.
  2. "Lâche-moi !" : Si l’utilisatrice se sent harcelée lors de ses déplacements ou lors d’une soirée, une carte de la ville montrant les lieux de refuge : bars, restaurants, hôtels, commerces, boites de nuit est proposée sur l’application afin qu’elle puisse s’y mettre en sécurité.
  3. "Aide moi !" : En cas de perte de ses moyens l’utilisatrice a la possibilité d’enclencher un signalement via l’application. Un SMS d’alerte est alors envoyé à ses contacts favoris, qui seront avertis immédiatement de sa position et de son niveau de batterie.

Pauline Vanderquand, co-créatrice de l'application mobile Garde Ton Corps et gérante de la start-up : "Notre application est active dans la ville d'Aix en Provence depuis le 8 mars dernier, elle a déjà sauvé plusieurs citoyennes. Nous sommes très fières de cet accomplissement. Actuellement en cours d'installation à Marseille et Nantes et nous mettons tout en œuvre pour réaliser un déploiement national."

Pour en savoir plus : http://gardetoncorps.com/

 

Reverto : Réalité virtuelle pour lutter contre le sexisme en entreprise

Reverto utilise la réalité virtuelle pour lutter efficacement contre les risques psycho-sociaux et améliorer le vivre-ensemble. Il est difficile d’identifier certaines situations (comme les agissements sexistes) et de comprendre ce que ressent la personne en face tant qu’on n’y a pas été confronté. En utilisant la réalité virtuelle, Reverto vous glisse dans la peau d’une victime. Puis un module interactif permet de revenir sur les situations vécues, de les identifier, de connaître la loi et des conseils pratiques pour agir. Ce procédé a été utilisé notamment chez la CGT, le Medef, la SNCF, Yves Rocher ou Accor pour sensibiliser les salariés au sexisme en entreprise et prévenir ce type d’agissements.

Guillaume Clere, Fondateur de Reverto : "Notre ambition : développer un catalogue de contenus en réalité virtuelle pour lutter efficacement contre les risques psycho-sociaux (harcèlement, discriminations, burn-out) et améliorer le vivre-ensemble (diversité, inclusion du handicap, gestion des conflits…). Nos solutions sont accessibles via une application en ligne et disponible sur tous les casques de réalité virtuelle. Nos contenus sont fabriqués en partenariat avec des cabinets experts de ces sujets et les scénarios relus par des psychologues du travail, puis mis en scène avec des professionnels du théâtre et du cinéma immersif." 

Pour en savoir plus : https://reverto.fr/

Europe 1
Par Cyrielle Cohen