Brexit : Boris Johnson, victime d'une rébellion au sein de son parti conservateur

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito international de Vincent Hervouet est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

La grogne monte au sein du Parlement britannique. Hier soir, Boris Johnson, le Premier ministre britannique, a été sévèrement désavoué par 21 députés de son camp alors qu'il demande un "no deal" pour régler la question du Brexit. Il a riposté en demandant la dissolution du Parlement et s'il l'obtient, les législatives auront lieu dans six semaines.