"Manchette lettres du mauvais temps, Correspondance 1977 – 1995" de Jean-Patrick Manchette

  • A
  • A
3:04
Un livre pour l'été est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Chaque jour, Stéphane Place vous propose une pause littérature, en partenariat avec la Librairie Mollat de Bordeaux. Ce vendredi, "Manchette lettres du mauvais temps, Correspondance 1977 – 1995" de Jean-Patrick Manchette.

"Manchette lettres du mauvais temps, Correspondance 1977 – 1995" de Jean-Patrick Manchette

213 lettres inédites rassemblées dans cette parution. La correspondance de Jean-Patrick Manchette de 1977 à 1995, l’un des maîtres du polar, du nouveau polar français puisqu’il a su renouveler le genre du roman noir dans les années 70. En haut de l’affiche durant toute cette période, des livres cultes ("Laissez bronzer les cadavres", "Nada", "Morgue pleine", "La position du tireur couché" pour ne citer que ceux-là)  sans oublier les adaptations pour  le cinéma, la critique et les traductions. Manchette, fin lettré, érudit, ancré dans le mouvement de gauche de cette époque, est mort il y a 25 ans. Aujourd’hui, la publication de cette correspondance, entretenue avec beaucoup de soins et d’attention, réjouit Véronique Marrot, libraire chez Mollat.

Et qu’il écrive à son banquier, à la comptabilité de son éditeur, ou à Pierre Siniac, Jean Echenoz ou encore James Ellroy, Manchette le fait dans un style qui lui est propre. Des lignes empreintes d’humour, de générosité, parfois d’une colère vivement exprimée…  Gilles Magniont, universitaire bordelais, spécialiste du roman noir.

Liberté de ton qui caractérise la correspondance de Jean-Patrick Manchette de 1977 à 1995, ces "Lettres du mauvais temps", c’est le titre de ce livre.

Retrouvez le résumé, la critique et tous les détails de l'ouvrage en cliquant ici.

14.08-Livre-Place