"La Vallée" de Bernard Minier

  • A
  • A
2:57
Un livre pour l'été est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Chaque jour, Stéphane Place vous propose une pause littérature, en partenariat avec la Librairie Mollat de Bordeaux. Ce jeudi, "La Vallée" de Bernard Minier.

"La Vallée" de Bernard Minier

Huitième roman qui marque le retour d’un personnage attachant, ce flic toulousain, Martin Servaz que nous avions découvert en 2011 dans "Glacé", un livre qui a révélé le talent de plume d’un douanier devenu écrivain. Bernard Minier est aujourd’hui l’un des maîtres du genre en France. "La Vallée" c’est le titre de son dernier polar qui nous entraîne dans les Pyrénées. Une série de meurtres, des mises en scène macabres absolument terrifiantes. La population ne tarde pas à vouloir organiser sa propre police, une milice d’autodéfense à Aiguesvives. D’autant que cette petite ville se retrouve coupée du monde à cause d’un éboulement. Roxanne Le Mignon est libraire chez Mollat nous en dit davantage.

Comme dans "Glacé", le premier roman noir de Bernard Minier, on retrouve cet univers de montagne. Mais "La Vallée" est aussi le reflet des changements profonds et des fractures qui caractérisent la France d’aujourd’hui, comme le souligne l’auteur.

Au fil de ces 500 pages, Bernard Minier fait parfois référence aux enquêtes précédentes de son personnage principal, Martin Servaz. Avec la réapparition, au sens propre du terme, de Marianne que les fidèles de Minier connaissent. Mais ce n’est pas un souci pour le lecteur qui n’aurait pas lu ces livres antérieurs à "La Vallée", rien ne vous empêche de plonger directement dans cette intrigue qui va vous tenir éveillé et vous faire frissonner jusqu’à la fin.

Retrouvez le résumé, la critique et tous les détails de l'ouvrage en cliquant ici.

06.08-Livre-Place