"Croire aux fauves" de Natassja Martin

  • A
  • A
3:04
Un livre pour l'été est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Chaque jour, Stéphane Place vous propose une pause littérature, en partenariat avec la Librairie Mollat de Bordeaux. Aujourd’hui, "Croire aux fauves" de Natassja Martin.

"Croire aux fauves" de Natassja Martin

L’auteur de cet ouvrage est une anthropologue, spécialiste des populations arctiques et c’est essentiel pour bien saisir la démarche singulière qui a conduit à l’écriture de ce texte. Ce livre ne raconte pas seulement l’expérience personnelle, douloureuse et terrifiante de l’attaque d’un ours qu’a subi Nastassja Martin. Un évènement qui s’est produit il y a quatre ans, en août 2015, quelque part dans les montagnes du Kamtchaka. L’auteur raconte bien sûr ce cauchemar, les hospitalisations et les opérations successives pour reconstruire son visage mais, en 150 pages, elle va beaucoup plus loin dans l’analyse et dans les questionnements que suscite cette confrontation soudaine et violente avec ce plantigrade. C’est ce qui a plu à Pierre Coutelle, libraire chez Mollat.

Se retrouvant entièrement aux mains des soignants, en Russie puis en France, Nastassja Martin passe par des hauts et des bas qu’elle décrit avec une plume acérée. Une introspection profonde qui, forcément, touche et interroge le lecteur sur l’après. Après l’accident et après le choc.

"Croire aux fauves", l’histoire d’une reconstruction, pour ne pas dire d’une renaissance après ce que Nastassja Martin désigne comme une rencontre avec cet ours à laquelle elle a survécu. Une épreuve dont elle a su tirer des leçons, qu’elle partage dans ce texte puissant.

Retrouvez le résumé, la critique et tous les détails de l'ouvrage en cliquant ici.

10.08-Livre-Place