"Kaiser, le plus grand footballeur n’ayant jamais joué au foot" : le documentaire incroyable de Canal+

  • A
  • A
2:49
Le zapping de demain est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Du lundi au vendredi dans Culture médias, Eva Roque vous livre ses conseils TV pour la soirée. Ce vendredi, elle nous invite à découvrir un documentaire à peine croyable intitulé "Kaiser, le plus grand footballeur n’ayant jamais joué au foot" diffusé dimanche à 21 heures sur Canal+.

Le coup de cœur d’Eva Roque pour un documentaire diffusé ce week-end.

Pour être exact, un coup de stupéfaction découvert grâce à Canal+ une histoire incroyable.

Le documentaire s’appelle "Kaiser, le plus grand footballeur n’ayant jamais joué au foot".

Ça résume parfaitement l’histoire de Carlos Henrique dit Kaiser, footballeur dans les 80 et 90 au Brésil. Il est passé par les quatre plus grands clubs de foot de Rio, il a joué dans des dizaines de clubs, a été professionnel, mais sans jamais toucher un ballon. Il était nul, ne voulait surtout pas jouer. En revanche, il excellait dans l’art du mensonge, dans l’usurpation d’identité en se faisant passer pour Renato Gaucho, grand joueur de foot avec qu’il est devenu ami.

Mais comment faire pour ne pas jouer ?

Dans sa panoplie, on trouve les fausses blessures, une grand-mère qui meurt très souvent, des disparitions et un moment savoureux avec un carton rouge et donc une exclusion. Pas de match.  Son plaisir était d’évoluer dans ce milieu, de profiter de la célébrité, de draguer des filles, sortir en boîte, copiner avec des mafieux. Mais sans faire de mal à quiconque, sans jamais voler. 

Résultat, Kaiser était aimé et les témoignages en ce sens sont nombreux dans le documentaire.

Les gens connaissaient ses mensonges mais l’ont laissé vivre son rêve. La fin du documentaire est assez poignante parce qu’on découvre une autre facette de cet homme. Pour la petite histoire, il raconte souvent avoir joué au Gazelec d’Ajaccio. Alors, sauf si un auditeur a une preuve de son passage en Corse, il semblerait qu’il n’ait jamais mis un pied sur l’île de beauté.

À voir sur Canal+ dimanche à 21 heures.