"It’s a Sin", " Fiertés" et les années Sida dans les séries

SAISON 2020 - 2021
  • A
  • A
42:07
Partagez sur :

SERIELAND RECO - Canal + vient de dévoiler "It’s a Sin", la nouvelle série du créateur de "Years and Years". Elle met en scène à Londres une bande de jeunes confrontés à la montée de l’épidémie du Sida dans les années 1980. Comment les fictions mettent-elles en scène les ravages du virus ? "It’s a Sin" est-elle réaliste ? Les séries sont-elles des outils de prévention ? Pour répondre à ces questions et comprendre le contexte politique et sanitaire de l'époque, Eva Roque s’entoure de la journaliste Margaux Baralon et de Fred Colby, blogueur, journaliste et activiste dans la lutte contre le Sida.

Depuis le 22 mars, Canal + diffuse It’s a Sin, une flamboyante série signée Russell T. Davies, à qui l'on doit aussi Years and Years et Queer as Folk. Homophobie, exclusion des séropositifs, manque d’information et gestion politique… La série met en scène les débuts ravageurs de l’épidémie du sida. 

De Fiertés sur Amazon Prime, à Pose sur Netflix en passant par Urgences... Comment la représentation des personnages atteints du VIH, le virus du Sida, a-t-elle évolué dans les séries ? Peuvent-elles aider à changer de regard sur la maladie ? Dans SERIELAND, Eva Roque s'intéresse à It’s a Sin et aux autres séries qui évoquent les années Sida, avec la journaliste sérivore Margaux Baralon et Fred Colby, blogueur, activiste et rédacteur à Remaides, le journal de l'association de lutte contre le VIH AIDES. 

La reco de la semaine : It’s a Sin 

Un groupe de jeunes britanniques s’installent à Londres en 1981, mais le temps de l'insouciance sera bref. Le virus du sida se propage. L’épidémie touche leurs amis, leurs compagnons et bouleverse leurs vies. 

Le créateur Russell T. Davies (Years and Years, Queer as Folk) réussit, malgré la gravité du sujet, à insuffler un vent de frénésie et d’enthousiasme. C’est une série instructive qui traite avec réalisme d’une certaine forme de déni de l’épidémie lors de son apparition. Elle témoigne avec justesse de la méconnaissance de la maladie et des craintes de certains homosexuels que le virus soit un complot dirigé contre eux...  It’s a Sin met aussi en scène le climat homophobe des années 1980, la solitude des malades du VIH et les ravages de cette maladie. 

Vous voulez écouter les autres épisodes de SERIELAND ?

>> Retrouvez les épisodes sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, Google podcasts, Deezer, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

La chronique coulisse : Comment Urgences changea l'image des personnes séropositives 

En 1995, les scénaristes de la série médicale culte Urgences décident que l'un de leur personnage récurrent sera séropositif. Loin des clichés habituels, Jeanie Boulet est une femme noire, hétérosexuelle, atteinte du VIH qui continue pourtant de vivre comme tout le monde. 

SERIELAND vous recommande aussi : Staged 

David Tennant et Michael Sheen, deux célèbres comédiens devaient jouer dans une pièce de théâtre mais la pandémie de coronavirus a bousculé leurs plans. Leur metteur en scène, Simon Evans, réussit à les convaincre de poursuivre les répétitions en visioconférence...

Staged maîtrise à merveille l’humour british. Problèmes de connexion, manque d’intimité, école à la maison...La série nous fait revivre les joies du confinement. Entre fiction et réalité, elle brouille les genres. Les comédiens jouent leur propre rôle, en maniant l'autodérision, ils participent aussi à donner une vision satirique de la vie d’acteur. 

L’invité : Fred Colby 

Fred Colby est blogueur, activiste dans la lutte contre le VIH depuis 10 ans et rédacteur pour Remaides, le journal de l’association AIDES. Il est aussi l’auteur du livre T’as pas le sida, j'espère aux éditions Librinova. 

Le crush de l’invité : Murder 

Annalise Keating, avocate respectée et professeure de droit pénal accueille, comme chaque année, une poignée d’étudiants prometteurs dans son cabinet. Mais tout dérape, lorsque ses jeunes recrues se retrouvent impliqués dans une sombre affaire de meurtre… 

Murder est une série signée Shonda Rhimes, à qui l’on doit également Grey’s Anatomy et La Chronique des Bridgerton. On y retrouve des éléments chers à ses fictions : des personnages à la psychologie complexe et une juste représentation des comédiens noirs. Dans Murder, Annalise Keating interprétée par Viola Davis, est particulièrement nuancée. Il s’agit d’une femme noire puissante, bisexuelle, en proie à de nombreuses névroses. On peut aussi souligner l’audace de la série. Elle est l'une des rares à avoir osé mettre en scène un couple homosexuel confronté au VIH sur une chaine de télévision nationale.

L’équipe de SERIELAND : 

Autrice et présentation : Eva Roque

Réalisation : Christophe Pierrot

Chef de projet édito : Timothée Magot 

Chroniqueuses : Clémence Olivier, Margaux Baralon

Diffusion et édition : Salomé Journo

Préparation : Magali Butault

Graphisme : Karelle Villais

Direction d'Europe 1 Studio : Olivier Lendresse

Les émissions précédentes