Wendy Bouchard : aujourd’hui faut-il continuer à pénaliser les clients des prostituées ?

SAISON 2018 - 2019
  • A
  • A
41:04
Partagez sur :

Faits d’actualité, sujets dans l’air du temps et découverte : deux heures pour faire “Le tour de la question”. Accompagnée de Julie, Wendy Bouchard engage le débat, invite les auditeurs à échanger en direct, et s'entoure de spécialistes pour répondre à leurs interrogations.

Ques Fb : Selon vous, faut-il continuer à pénaliser les clients des prostituées ?

 

Les Sages du Conseil constitutionnel examinaient hier, un recours contre les dispositions de la loi de 2016 sanctionnant “l’achat d’actes sexuels”.

Un nouvel épisode de la bataille entre partisans et adversaires de la pénalisation des clients de la prostitution, introduite sous la forme d’une amende par la loi du 13 avril 2016

La prostitution relève-t-elle de la liberté d'entreprendre ou de l'esclavage sexuel ?

Faut-il supprimer cette loi sur la pénalisation des clients des prostituées  ?

 

Invités :

 

- Anaïs, travailleuse du sexe, adhérente du Strass, le Syndicat du Travail Sexuel

 

- Sarah-Marie  Mafessoli, coordinatrice chez Médecins du monde, une des associations à l'origine de la Qpc  (question prioritaire de constitutionnalité)

 

- Patrice Spinosi, juriste et avocat des opposants. Avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation

 

- Grégoire Théry, porte parole du  Mouvement du Nid, association féministe et abolitionniste, pour l'abolition du système prostitueur

 

- Rosen Hischer, ancienne prostituée, porte parole du « Mouvement des survivantes »

Les émissions précédentes