François Clauss : aujourd'hui, l'apprentissage des langues étrangères : Pourquoi sommes-nous les cancres de l’Europe ?

SAISON 2018 - 2019
  • A
  • A
Partagez sur :

Faits d’actualité, sujets dans l’air du temps et découverte : deux heures pour faire “Le tour de la question”. Accompagnée de Julie, Wendy Bouchard engage le débat, invite les auditeurs à échanger en direct, et s'entoure de spécialistes pour répondre à leurs interrogations.

Sujet 1 : Apprentissage des langues étrangères : Pourquoi sommes-nous les cancres de l’Europe ?

QuFb : Etes-vous satisfait des méthodes d’apprentissage des langues étrangères à l’école ?

Même si la caricature, selon laquelle les Français sont nuls en langues, doit être tempérée, comme le souligne l’étude du Cnesco, le Conseil national d'évaluation du système scolaire, publiée jeudi. La France reste bel et bien un pays où l’apprentissage des langues vivantes continue à poser problème. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education présentera son plan pour les langues vivantes le 18 avril prochain. Pourquoi les français entretiennent un rapport aussi complexe avec les langues vivantes ? Pourquoi la France ne parvient-elle pas à progresser dans ce domaine ? Les français ont-ils un problème congénital et culturel avec les langues étrangères ?

- Nathalie Mons, Présidente du Cnesco ( Conseil national de l'évaluation du système scolaire)

- Une professeur

- Alex Taylor, Journaliste et producteur franco-anglais, auteur de « Brexit , l’autopsie d’une illusion », paru le mois dernier chez Jean-Claude Lattès

Les émissions précédentes