Hollande : la présidentialité qui fait pschitt

SAISON 2018 - 2019 , modifié à
  • A
  • A
15:26
Partagez sur :

Pour l’avant-dernier épisode de "Nos présidents dans la tourmente", Olivier Duhamel s’intéresse au socialiste François Hollande qui, de tourments en tempêtes, va tant peiner à incarner sa fonction. A de rares exceptions près.

Enfiler le costume ne suffit pas. Devenir président de la République, c’est incarner une fonction, représenter un pays tout entier. Quand il arrive à l’Elysée en mai 2012, François Hollande promet d’être un chef de l’Etat "normal". "Que n’avait-il dit ?", s’exclame Olivier Duhamel en préambule du septième épisode de "Nos présidents dans la tourmente", la nouvelle série produite par Europe 1 Studio.

Ce podcast est réalisé en partenariat avec Acadomia

Abonnez-vous pour écouter tous les épisodes de cette série sur notre site Europe1.fr et sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSoundCloudDailymotionYouTube, et toutes vos plateformes habituelles d’écoute.

Car de pataquès autour de ses ex Ségolène Royal et Valérie Trierweiler, en "phobie administrative" qui frappe ses ministres, en passant par les couacs en série dans son gouvernement, le concept de "président normal" qui peine à imposer son autorité va "se retourner contre lui comme un boomerang", analyse le politologue d’Europe 1.

Paradoxalement, l’image de François va se renforcer face aux crises les plus graves, face à des tourmentes venues de l’extérieur, notamment les attentats en janvier et en novembre 2015. "Dans quelques moments exceptionnels, il réussira cette présidentialisation", concède Olivier Duhamel. "Mais très vite après, cette incarnation disparaîtra, pschitt. Et là, les institutions ne pourront rien pour lui. À part le maintenir au pouvoir jusqu’à la fin de son mandat". Et pour François Hollande, à la différence de Nicolas Sarkozy par exemple, cette "protection" offerte par la Constitution ne lui permettra même pas de se lancer dans la campagne pour un second mandat.

Au générique de "Nos présidents dans la tourmente"

Une production Europe 1 Studio avec Olivier Duhamel
Réalisation : Thomas Caillet
Préparation : Paul Lahcene
Production : Claire Hazan et Fannie Rascle
Graphisme : Wild Honey
Avec l’aide de l’équipe vidéo d’Europe 1

 

Avec l’aide précieuse du service Documentation d’Europe 1

- Déclaration du candidat François Hollande recueillie par Europe 1 le 25 avril 2012
- Explications d’Alexandre Kara le 15 octobre 2012 sur Europe 1
- Déclaration de François Hollande le 11 janvier 2013 diffusée sur Europe 1
- Explications de Sébastien Krebs sur Europe 1 le 10 janvier 2014
- Direct de Jean-Sébastien Soldaïni devant les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015
- Déclaration de François Hollande dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015

Les émissions précédentes