De Gaulle : le roi du référendum face à la guerre en Algérie

SAISON 2018 - 2019 , modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Olivier Duhamel revient pour une nouvelle série intitulée "Nos présidents dans la tourmente". L’épisode 1 est consacré à la première tempête affrontée par le premier président de la Ve République : le général de Gaulle.

Cela ne vous a pas échappé : Emmanuel Macron a dû faire face ces derniers mois à une crise sociale et politique d’une ampleur inédite, celle des "gilets jaunes". Mais avant lui sous la Ve République, d’autres chefs de l’Etat français ont également affronté des tempêtes, des tourmentes, des "affaires", bref des crises en tout genre. Comment ont-ils fait face ? Et en quoi les institutions les ont aidés à tenir ? Olivier Duhamel revient pour une nouvelle série intitulée "Nos présidents dans la tourmente" et produite par Europe 1 Studio.

Ce podcast est réalisé en partenariat avec Acadomia

Abonnez-vous pour écouter tous les épisodes de cette série sur notre site Europe1.fr et sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSoundCloudDailymotionYouTube, et toutes vos plateformes habituelles d’écoute.

Ce premier épisode est l’occasion de s’intéresser à la première crise traversée par le premier président de la Ve République : les "événements en Algérie". "Le général de Gaulle est arrivé au pouvoir pour régler le conflit algérien. Et, pensait-on, pour que l’Algérie reste française, parce qu’il était inconcevable que l’Algérie devienne indépendante à ce moment-là!", commence par rappeler Olivier Duhamel.

Mais les "événements en Algérie" tournent à la guerre, la victoire militaire n’est pas là. Et le général de Gaulle comprend peu à peu que la victoire politique est désormais un objectif inatteignable. En septembre 1959, il propose aux Algériens "le recours à l’autodétermination" qui débouchera sur un référendum. Mais les violences, les attentats se multiplient. Pire les généraux en Algérie décident de faire un putsch.

Le général de Gaulle prend alors la parole, en tenue militaire, pour dégainer une arme institutionnelle : les pleins pouvoirs prévus par l’article 16 de la Constitution. Et il reprend la main pour avancer vers l’indépendance de l’Algérie jusqu’au référendum sur les accords d’Evian. "Le paradoxe de l’histoire, c’est que ce qui a permis cette formidable victoire de De Gaulle dans des tourments incroyables, ce même référendum sera ce qui le conduira au départ… Mais ça, c’est la suite de l’histoire, c’est le prochain épisode", conclut Olivier Duhamel.

Au générique de "Nos présidents dans la tourmente"

Une production Europe 1 Studio avec Olivier Duhamel
Réalisation : Thomas Caillet
Préparation : Paul Lahcene
Production : Claire Hazan et Fannie Rascle
Graphisme : Wild Honey
Avec l’aide de l’équipe vidéo d’Europe 1

 

 

Avec l’aide précieuse du service Documentation d’Europe 1

- Discours du général de Gaulle le 4 juin 1958 à Alger, document INA
- Lecture d’une déclaration du colonel Bigeard qui reçoit le général de Gaulle en août 1959
- Discours radiotélévisé du général de Gaulle le 16 septembre 1959, document INA
- Reportage de Julien Besançon pour Europe 1 le 24 janvier 1960 à Alger
- Reportage de Jean-Pierre Chapel pour Europe 1 près de Vitry-le-François le 18 février 1960
- Reportage sur l’antenne d’Europe 1 le 22 avril 1961 depuis Alger
- Lecture du discours du général de Gaulle le 23 avril 1961

Les émissions précédentes