Grenelle des violences conjugales : "Ça devait être la grande cause du quinquennat, pour l'instant c'est la grande causerie", s'agace Quatennens

8:55
  • Copié

Le député LFI a estimé au micro de Sonia Mabrouk, sur Europe 1, que le gouvernement avait depuis longtemps les clefs en mains pour réduire le nombre de féminicide en France.