Cher Yannick Noah, on espère remercier vos joueurs du fond du court !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Lettre ou ne pas lettre est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque vendredi, Michaël Hirsch nous fait partager une lettre adressée à une personnalité ou une institution qui fait l'actualité.

 

Ce vendredi, Michael Hirsch a décidé d’écrire au capitaine de l’équipe de France masculine de Tennis !

Cher Yannick Noah,

Si je vous écris ce matin, en ce premier jour de finale de Coupe Davis, c’est évidemment pour vous apporter tout mon soutien.
Mais aussi pour vous avouer que je suis inquiet. Alors mon cher Yannick, attention à ne pas faire un match à la Noah.

Parce que sur le papier, cette équipe de France peut l’emporter et ça, pour une équipe de France, c’est pas bon du tout !
Car depuis longtemps maintenant nos sportifs tricolores sont atteints, dit-on, d'un syndrome grave, la peur de gagner ! En même temps, Raphaëlle, mettez-vous à la place des joueurs, quand vous avez un capitaine, moitié chanteur de Raggae, moitié tennisman, sorte de Rasta Raquette, et que vous savez que si vous remportez la balle de match, il va pas pouvoir s’empêcher de gueuler :

Et bah vous avez le bras qui tremble ! Vous vous demandez en pensant aux paroles, si le jeu en vaut vraiment le chant d’elles !

Et ce d’autant plus que nos joueurs Français sont un peu fragiles. Autant vous dire que dans le groupe, ils respectent à merveille cette tradition millénaire du joueur français blessé !! Y'en a un qui a une gastro, l’autre un lumbago. On dirait François Clémenceau et Emmanuel Duteil un lendemain de Beaujolais Nouveau !

Déjà, on devra se passer de Gaël Monfils, qui lutte tellement contre les blessures qu’on lui en a même fait une chanson.

Et puis surtout la confrontation s’annonce difficile car la Belgique s’est trouvée un nouveau héros, en la personne de David Goffin ! Septième joueur mondial, en pleine confiance, il renvoie toutes les balles, c’est un véritable flipper le Goffin ! Flipper Le Goffin !!

Heureusement mon cher Yannick Noah, il y a quelques bonnes nouvelles ! D’abord, on a l’avantage du terrain, on joue à domicile. Même si un match France-Belgique à Villeneuve d'Ascq ça ressemble plus à la fête des voisins qu’à une finale de Coupe Davis !
Et puis les supporters du Nord sont festifs et compatissants. Les connaissant, il se pourrait même qu’il y ait plus de pression au bar des supporters que sur le terrain !

Alors ayons espoir ! Je vous souhaite, cher Yannick, que vos joueurs pratiquent un Tennis de haute volée. Que pleuvent leurs plus beaux coups droits, et même s’il le faut quelques coups tordus ! Que cette équipe de France ce week-end nous fasse vibrer, et qu’au moment de soulever la coupe, on puisse vous dire merci du fond du court !

Tendrement,
Michaël