Le mot de la semaine : campagne

  • A
  • A
3:08
Le mot de la semaine est une chronique de l'émission Toute l'info du week-end
Partagez sur :

Bernard Fripiat nous parle d'un mot de circonstance, en particulier cette semaine, le mot "campagne".

Campagne vient du latin "campagnia", qui désignait une surface plane et s'opposait à montagne. En 1835, l'Académie le définit comme une plaine, une vaste étendue de pays plat et découvert. Au XVIe siècle, campagnia prend le sens de "terrain d'opérations militaires", il est vrai qu'il est plus facile de se battre sur une plaine plutôt que sur une montagne ! Et ce sens va s'élargir à campagne militaire !

Ces campagnes sont limitées dans le temps, le roi part en campagne pour un temps défini. Et ce sens militaire sera au XXe siècle à l'origine de notre campagne électorale, elle aussi limitée dans le temps, en général plus pacifique.

En 1935, l'Académie parle seulement de "campagne de presse", et ce n'est que dans sa dernière édition qu'elle intégrera le sens prévu dans le droit constitutionnel, une campagne électorale est limitée dans le temps par la loi. Petite originalité orthographique, on le retrouve au XVIe siècle avec un"i" muet devant le "g", on écrivait "campaigne mais on prononçait "campagne", ce "i" muet servait à indiquer au lecteur qu'il devait lire "campagNe" et non pas "campaGne", et Montaigne conseille à ses imprimeurs de bien mettre ce "i" muet à campagne et à "Espagne", (il était bien placé, parce qu'il prononçait son nom "montagne").

C'est en 1694 que l'Académie va enlever ce "i" muet. Il reste un souvenir de ce "i" muet dans l"orthographe du mot "oIgnon". En latin, campagnia dérivait du mot "campus", qui est l'origine directe du mot "champ". Plus tard, nous avons reconstitué le mot "camp". Dans son évolution naturelle, il a servi à dénommer une région à l'origine de boisson de fête ... et oui, quand on dit "campagne", on dit "champagne"  !