France Télévisions, M6, et TF1 se sont mis d’accord pour créer une plateforme commune de vidéo à la demande

  • A
  • A
4:26
Le journal du village est une chronique de l'émission Village médias
Partagez sur :

Chaque matin, Raphaëlle Baillot fait le bilan des différentes audiences télé de la veille et revient sur l'actualité médiatique.

On commence les infos médias par une révolution.

On le sait depuis ce jeudi, un bon gros serpent de mer va devenir réalité.
Trois groupes français : France Télévisions, M6, et TF1 se sont enfin mis d’accord pour créer une plateforme commune de vidéo à la demande, façon Netflix. Cette plateforme va s’appeler Salto. Vous y trouverez les programmes des trois médias…
Le truc, c’est que ça ne sera pas gratiss pour le téléspectateur, on parle ce matin de 6,99 euros par mois, mais ça pourrait être moins à cinq euros.
Il y a deux ans, un tel projet était déjà dans les tuyaux mais ne s’était pas fait, difficile de s’entendre quand on est concurrent.
Cette fois le ministère de la Culture, l’autorité de tutelle de France Télévisions, a pesé de tout son poids pour que les trois groupes se mettent d’accord. Le but, c’est évidemment de contrer la montée en puissant de Netflix, la plateforme américaine.

Un conseil de programme télé pour le weekend.

C’est une émission qui a 20 ans, qui vous a offert plus de 8.000 numéros d’artistes, de saltimbanques, d’acrobates.
À l’occasion de cet anniversaire, France 2 programme samedi soir une soirée spéciale Le Plus Grand Cabaret du monde. Philippe Vandel a rencontré Patrick Sébastien il y a quelques jours. Loin des polémiques avec sa chaîne, il vous a décrit à quoi va ressembler cette émission exceptionnelle tournée à Monaco. À la table, notre Nicolas Canteloup ou encore Shirley et Dino, figures du Cabaret. Le spectacle va durer 2h40, il sera suivi d’un documentaire sur les secrets du grand cabaret, un doc signé Jacques Malaterre.

On termine le journal par une petite phrase et des excuses.

Mercredi soir, Anne Sophie Lapix lançait ainsi un sujet sur l’argent et le foot dans son journal de 20 heures sur France 2.
La suite est malheureusement classique, la petite phrase est reprise par plusieurs journalistes, les réseaux sociaux se déchaînent, la journaliste suspend son comte twitter puis le rouvre avec des excuses. "Je n’ai aucun mépris pour le foot, les footballeurs et les sportifs, au contraire, je vous souhaite une magnifique coupe du monde".
Sauf qu’avant de faire d’Anne Sophie Lapix une dangereuse passionaria anti-foot, il me paraît important de repréciser le contexte.
Mercredi soir, la journaliste lançait un sujet sur l’argent dans le foot, sujet passionnant dans lequel on apprenait que la valeur de l’équipe de France atteint 1,4 milliard d’euros. Mais ce sujet était un débat, c’est même une séquence récurrente du 20 heures de France 2, le CQFD, ce qui fait débat. Réécouter en intégralité le lancement d’Anne Sophie Lapix.
Voilà, quand Anne-Sophie Lapix parle de millionnaires qui courent derrière un ballon, elle fait donc un clin d’œil au débat qui va suivre, ça s’appelle écrire un lancement avec malice, ça s’appelle être journaliste.