Le nouvel an chinois : la plus grande migration annuelle au monde

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le monde dans votre radio est une chronique de l'émission Europe Soir
Partagez sur :

Plus d'un milliard et demi de Chinois voyagent pour retrouver leurs proches pendant la période touristique qui entoure le nouvel an chinois.

Le nouvel an chinois commence et cette fête suscite une migration comme on a du mal à l’imaginer. Ce sont des centaines de millions de Chinois qui se sont jetés sur les routes, dans les trains et dans les avions pour rentrer à la maison…

Vous aimez bien apprendre de nouveaux mots ? Alors sachez qu’en ce moment, c’est "chunyun". C’est la période touristique qui entoure le nouvel an chinois. Chunyun dure 40 jours, ça a commencé le 1er février. Et c’est le moment, dans l’année, pour retourner voir sa famille où qu’elle soit dans le pays puisque les Chinois migrent beaucoup à l’intérieur de la Chine pour trouver du travail ou pour étudier. Donc là, c’est un départ en vacances massif ! C’est tout simplement la plus grande migration annuelle au monde !

Avec une grosse tension sur les transports publics…

Forcément, près d’un milliard et demi de Chinois voyagent. Si vous comptez le trajet aller puis le retour, on estime que 70 millions de personnes seront en chemin chaque jour pendant cette période (c’est donc plus que toute la population française). Presque 400 millions prennent le train (là, c’est plus que la population américaine !), ce qui provoque des scènes hallucinantes de gares et de trains bondés avec des passagers debout dans les travées. Certains vont faire plus de 20 heures de voyage comme ça. Pour environ 60 millions d’enfants, c’est l’occasion de revoir leurs parents pour quelques jours, avant que ceux-ci ne repartent vers leur travail à des centaines voire des milliers de kilomètres. Ce sont souvent les grands-parents qui prennent le relais.

Ça veut dire que l’économie tourne au ralenti ?

Oui et non. Oui dans la mesure où des usines et entreprises ferment pendant quelques semaines, faute de main d’œuvre. D’ailleurs c’est une aubaine pour certains employés, qui décident de faire une croix une sur la trêve du Nouvel an lunaire. Par exemple dans la restauration, leur employeur paye un salaire triple ou des primes pour ceux qui restent. Donc, vous l’aurez compris, il y a des secteurs qui profitent un maximum de ces vacances de masse. Parce que la classe moyenne en Chine, est de plus en plus importante, ainsi que son pouvoir d’achat ! Pendant la trêve du Nouvel an, on fait du shopping, on va au restaurant en famille… L’an dernier, cette consommation-là a généré l’équivalent d’environ 106 milliards d’euros, uniquement dans le pays. Et puis certains en profitent pour voyager à l’étranger. On estime que cette année, il y aura 6 millions et demi de touristes hors de Chine pour "Chunyun". On devrait voir quelques cars de vacanciers chinois à Paris ces jours-ci.

Et puis si vos enfants manquent de respect envers la religion, écoutez bien cette histoire qui nous vient du Liban. Antoine Garibal, vous êtes à Beyrouth pour Europe 1. C’est l'histoire de deux adolescents musulmans qui ont un peu "flirté" avec une statue de la vierge Marie. La punition a été exemplaire vous allez voir. Ça se passe à la frontière avec la Syrie, dans le nord du pays.

Oui et plus précisément dans l’école de Mounjez qui est un village à majorité chrétienne. Les faits remontent au début du mois. Les deux lycéens entrent dans l’église de leur établissement et ne trouvent rien de mieux à faire que de décrocher la statue de la vierge Marie et de se filmer en train de l’embrasser, de se prêter à d’autres pratiques pas très catholiques. Ils envoient leur vidéo à leurs amis. Evidemment ces image ont fini par arriver jusqu’aux autorités qui ont arrêté les deux jeunes hommes avec l’obligation de comparaître au tribunal.

Les deux adolescents comparaissaient la semaine dernière, et il faut savoir qu’au Liban, ce qu’ils ont fait est passible d’un a de prison. Mais la juge a trouvé une autre solution…

Oui. La juge Jocelyne Matta est de confession catholique. Et le code pénal l’autorise à remplacer la prison par une mesure qu’elle jugerait plus appropriée. Ce qu’elle a fait. La magistrate a pris un Coran, l’a ouvert à la page d’une sourate qui évoque le caractère sacré de la Vierge Marie dans l’Islam. Et l’a lue aux deux ados puis a prononcé la sentence : condamnation à apprendre par cœur les versets qu’ils venaient d’entendre. Dans le Palais de justice, des médias locaux rapportent cette scène assez burlesque des deux jeunes profanateurs, encadrés par les autorités, en train d’apprendre puis de réciter les passages sacrés.

Alors c’est une première. Elle a été bien accueillie ?

Oui parce que vous savez, le Liban compte 18 confessions. C’est compliqué donc cette peine, elle évite habillement toute accusation d’une justice à caractère confessionnel. Le premier ministre Saad Hariri a évoqué sur twitter le "summum de la justice". Un évêque et un cheikh se sont même entendus pour créer une commission commune, pour éveiller les jeunes sur l’importance du dialogue entre les religions.

En bref, une histoire étonnante, qui fait le "buzz" au Gabon. Un nouveau-né a été retenu dans une clinique pendant cinq mois !

Le bébé, prématuré, avait commencé sa vie en couveuse. Ça arrive. Mais quand il a été assez en forme pour rentrer chez lui, la clinique a refusé de rendre le nourrisson à sa mère parce qu’elle ne pouvait pas régler la facture, d’environ 3.300 euros. Une collecte de fonds a été lancée dans le pays, la maman a pu récupérer son bébé et le président Bongo a décrété la gratuité de l’accouchement au Gabon à partir de lundi prochain.

On vous avait parlé du "jour zéro" qui approchait dans la ville sud-africaine du Cap. Le jour où il n’y aurait plus d’eau dans les robinets…

C’est la pire sécheresse depuis un siècle. Mais bonne nouvelle, les restrictions imposées à la population semblent porter leurs fruits. Le jour zéro est repoussé de mi-avril au 4 juin. En revanche la situation est si grave que la "situation de catastrophe naturelle" a été décrétée. C’est désormais le gouvernement qui gère la crise.

Et enfin, le rush dans les gares chinoises que vous nous décriviez a provoqué une scène une peu surréaliste…

Dans une gare bondée du sud de la Chine, une voyageuse inquiète qu’on lui vole son argent a refusé de laisser son sac à main passer seul dans le scanner à bagages. Elle ne l’a pas lâché et s’est mise à genoux sur le tapis roulant. Elle est ressortie de l’autre côté, à l’autre bout devant des passagers stupéfaits ! Une vidéo de mauvaise qualité fait un carton sur les réseaux sociaux. Rappelons tout de même que les rayons X de ces scanners sont parfaitement nocifs !