Du triple album de Wayne Shorter au "Nuits blanches" du Thoronet : les choix de Lise Pressac

  • A
  • A
5:08
Le journal de la culture est une chronique de l'émission Le club de l'été
Partagez sur :

Tous les jours, Lise Pressac passe en revue les événements, festivals ou marchés en région à ne pas rater.

Lise, c’est l’heure de votre journal de la culture de ce mercredi  qui débute avec une excellente nouvelle. Le jazzman Wayne Shorter annonce la sortie d'un triple album pour son 85e anniversaire

Il s’appellera "Emanon" et paraîtra sur le label Blue Note accompagné d’un roman graphique co-écrit par Wayne Shorter lui-même. Et c’est un événement car le saxophoniste américain, grande figure du jazz, n’avait pas sorti d’album studio depuis 2003. Ces deux derniers disques parus en 2013 et 2005 étant des lives. Ce futur triple album a été enregistré par le "Wayne Shorter Quartet", une formation lancée en 2000. Wayne Shorter au saxo est accompagné d’un pianiste, d’un contrebassiste et d’un batteur.

Le premier disque est un enregistrement réalisé en 2013 dans la foulée d'un concert donné à Carnegie Hall, à New York. Les deux autres sont des enregistrements live de musiques inédites, réalisés à Londres. "Emanon" sortira uniquement en version physique, accompagné donc d’un roman graphique, dans une version standard. Ou "deluxe" avec trois vinyles, trois CD et le roman dans une belle pochette cartonnée. Sortie prévue le 24 août, veille de ses 85 ans.  Je sais ce que je vais vous offrir à Noël, Eva.

Autre artiste qui a 85 ans et qui sort un album, c’est Yoko Ono.

Alors on change complètement de registre, je vous préviens c’est assez expérimental. Yoko Ono n’avait rien sorti depuis 2013 non plus, autre coïncidence. Produit par son fils Sean Ono Lennon, l'album intitulé "Warzone" se veut un album pour la paix. Il revisitera des chansons rédigées par Yoko Ono depuis 1970 et sera clôturé par "Imagine", l'hymne pour la paix co-écrit avec son mari John Lennon. Sortie prévue le 19 octobre. 

Pour finir ce journal direction maintenant Le Thoronet dans le Var.

Pour le festival "Les nuits blanches" qui a lieu ce week-end. Grosse affiche avec demain Bongeziwe Mabandla, musicien d’Afrique du Sud. Et les Négresses Vertes. L’occasion de fêter les 30 ans de leur album "Mlah" dont est extrait "Voilà l’été". Samedi affiche 100% féminine avec la réunionnaise Morgane Ji, les coréennes de The Barberettes et la nigéro-allemande Ayo. Un festival qui se terminera en beauté dimanche avec de la musique tzigane et africaine. On est au téléphone avec Jean Guibergia, président de l’association "Les nuits blanches".

Nous avions envie de parler de ce festival avec Lise parce que le retour des Négresses vertes et un concert d’Ayo, c’est quand même un événement. J’en profite pour vous dire que les Négresses vertes se produisent en France et en Europe cet été, notamment en Belgique.

Pour être totalement transparente avec tout le monde, l’association dont nous venons de parler est menée notamment par mes parents qui font un travail admirable au Burkina-Faso. Ça va mieux en le disant.