La TNT va disparaître d'ici quelques années

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info média est une chronique de l'émission Trois heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, Philippe Vandel fait le point sur un élément précis de l'actualité média.

L'actualité médiatique avec Philippe Vandel et aujourd'hui : la TNT sur la sellette ? 

La TNT qui pourrait disparaître. Ou plutôt qui va disparaître, c'est une question d’années. Je vous en parle car c'est un rapport publié jeudi qui est un peu passé inaperçu. L’Arcep, (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), c’est l’autorité administrative qui régule la bande de fréquences en France, L’Arcep, donc, a publié une analyse du marché de la diffusion de la TNT. Diffusion qui ne cesse de décliner, au profit de la télévision par câble, par satellite, ou par Internet, par ADSL, lui-même de plus en plus remplacés par la fibre optique.

En tout cas, depuis le milieu de 2017, la TNT n'est plus le mode privilégiée de réception, alors que c'était une formidable avancée technologique, qui a permis à quasiment tout le monde d'avoir 18 puis 30 chaînes, désormais elle est dépassée. Au point que le président de l'Arcep, Sébastien Soriano, propose carrément que les fréquences TNT soient retirées aux chaînes de télévision pour être attribuées aux opérateurs télécoms. Dans quel but ? La 5G, la nouvelle norme technique des téléphones portables, 100 fois plus rapide que la 4G actuelle.

Vous allez me dire : quel intérêt de télécharger un film en une demi-seconde au lieu de le télécharger en une minute ? Davantage qu’à nos téléphones, la 5G va surtout servir aux objets connectés, par exemple les voitures autonomes, ou les réseaux d'ordinateurs tous reliés entre eux., La chirurgie à distance, et toutes les applications de sécurité.
Aux États-Unis, le géant des télécoms AT&T va proposer fin 2018 le déploiement de la 5G dans 12 villes du pays.

Sauf que la cette technologie est très gourmande en fréquences. Et aux États-Unis justement, les fréquences de la TNT commencent à être réaffectées aux opérateurs télécoms.
Le président de l’ARCEP, dénonce ce qu'il appelle la double dépense, car les français payent pour deux réseaux : la TNT, et les télécoms car l'État s’est engagé à dépenser 3,3 milliards pour apporter le haut débit partout -y compris dans les campagnes- en 2020, et le très haut débit en 2022. Mais si vous avez du très haut débit à la maison, et à plus forte raison la 5G, vous n'avez plus besoin de TNT.