Roland-Garros : les coulisses d'un business

SAISON 2017 - 2018
  • A
  • A
2:57
Partagez sur :

Chaque matin, Carole Ferry fait le point sur l'actualité économique.

Carole Ferry remplace Emmanuel Duteil ce vendredi 25 mai 2018.

On connait désormais le tableau des premiers matchs de Roland-Garros, Carole Ferry nous dévoilez de ce que rapporte le tournoi, l'évènement le plus lucratif derrière le festival de Cannes.

L'an dernier, le tournoi a rapporté 230 millions d'euros, ça représente 85% du budget de la fédération française de tennis. C'est ce qui lui permet par exemple de former les jeunes champions, de financer le tennis amateur qui est le premier sport individuel en France avec plus d'un million de licenciés.
Tout ça parce que le tournoi est organisé par la fédération de tennis. Wimbledon, par exemple, est la propriété d'un club privé !

Qu'est ce qui rapporte le plus ?

D'abord ce sont les droits télé qui représente 37% du budget, France Télévisions et Eurosport ont les droits jusqu'en 2020. Ensuite ce sont les sponsors bien sûr. Avec en tête, le sponsor historique BNP Paribas, partenaire depuis 40 ans. mais également Orange et Perrier.
Avoir son nom sur les cours de tennis retransmis à des millions de téléspectateurs, ça coûterait environ trois millions d'euros. Trop, semble-t-il, pour IBM qui a décidé de se retirer cette année.

Derrière les droits télés et les sponsors, qu’est-ce qui rapporte le plus ?

En troisième position, ce n'est pas la billetterie c'est ce que l'on appelle les places hospitalité.

C'est-à-dire ? Des places où l'on accueille chaleureusement ?

En gros, ce sont les places achetées par les entreprises pour leur relations publiques. Elles invitent comme ça leur plus gros clients, parfois aussi des journalistes. Chacun est invité à boire un peu de champagne, à déjeuner et à suivre des matches.
Officiellement, on n’est pas là pour parler business, on parle tennis ou vie privée. Disons que c'est l'occasion de créer un lien un peu différent, avec plus de confiance.
Au final, il n'est pas rare parait-il que des contrats soient signés dans les coulisses de Roland Garros.
Ce sont ces places qui coûtent un peu plus de 200 euros par invité les premiers jours, jusqu'à 3.000 euros pour la finale. Pour avoir une loge privative sur le court pendant 15 jours, le chèque s'élève 86.500. C'est quand même le prix d'un deux pièces à Marseille.
Mais c'est du réseau, l'occasion d'avoir en quelques heures des rendez-vous que vous mettriez peut être des mois à décrocher.

La billetterie arrive en quelle position ?

Juste derrière c'est 14% du budget. Si vous êtes tentés par un match, sachez que les prix sont très variable en fonction de là où vous êtes placés mais surtout en fonction du jour du match. Les qualifications c'est 20 euros. À partir de dimanche et du début de la compétition, ce sera entre 70 à 90 euros. Ensuite plus les jours passent, plus les prix grimpent. Jusqu’à plus de 200 euros pour la finale et trois à quatre fois plus au marché au noir.
Enfin vous avez tous les produits logotés Roland-Garros comme les tee-shirt, les casquettes ou les sacs qui ne représentent que 5% du budget. Ce qui se vend le plus, l'accessoire qui est un peu au tennis, ce que le maillot est au foot, c'est la serviette en éponge, jusqu'à 1.000 pièces vendues chaque jour.

Les émissions précédentes